Cour d’Alger : Lounes Hamzi devant la chambre d’accusation le 21 septembre

0
399
Lounès Hamzi
Lounès Hamzi

ALGERIE (TAMURT) – En grève de la faim depuis cinq jours avec plusieurs autres détenus d’opinion kabyles, le militant Lounes Hamzi comparaitra le 21 septembre prochain devant la chambre d’accusation près la cour d’Alger, a indiqué Me Nacéra Hadouche, membre du collectif de défense. Le 07 octobre 2022, il bouclera deux ans de détention préventive arbitraire.

Placé sous mandat de dépôt le 07 octobre 2020, le militant indépendantiste Lounes Hamzi, natif de la commune de Makouda, dans le département de Tizi Wezzu, attend depuis près de deux ans la programmation de son procès. L’instruction de son dossier a été reportée à plusieurs reprises. Sa détention arbitraire dans les geôles algériennes s’apparente à une prise en otage d’un militant politique kabyle. Son seul et unique tort est d’aimer sa patrie, la Kabylie, pour laquelle il aspire à un destin meilleur. Il est détenu pour son militantisme politique, au demeurant pacifique, en faveur d’une Kabylie libre et affranchie du joug colonial algérien. Il est poursuivi pour “atteinte à l’unité nationale” et “organisation et structuration d’un mouvement de rébellion”.

Depuis le 12 septembre dernier, il a entamé en compagnie de plusieurs autres compatriotes kabyles, détenus d’opinion dans la prison de Koléa (Tipaza), une grève de la faim pour protester contre leur incarcération injuste et le retard flagrant pris dans la programmation de leur procès.

Aksil K.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here