« Qu’on vive ensemble ou qu’on meurt ensemble », le message déchirant de l’épouse du détenu kabyle Mohamed Mouloudj

2
867
Louiza et Mohamed Mouloudj.
Louiza et Mohamed Mouloudj.

KABYLIE (TAMURT) – L’état de santé du journaliste kabyle Mohamed Mouloudj s’est gravement détérioré à cause d’une grève de la faim qu’il a entamée, depuis le 12 septembre, à la prison de Koléa. En guise de solidarité avec son mari, Louiza a décidé d’observer à son tour une grève de la faim.

Jeudi dernier, les avocats du journaliste Mohamed Mouloudj n’ont pas pu le voir à cause d’un problème de santé, a indiqué Louiza, la femme de ce détenu d’opinion. La détérioration de son état de santé a été entraînée par la grève de la faim qu’il a entamée, lundi 12 septembre. « Les avocats n’ont pas pu le voir pour cause de problème de santé dû à la grève », a-t-elle affirmé sur sa page Facebook. Déterminée à soutenir son mari jusqu’au bout, Louiza a décidé à son tour d’entrer dans un mouvement de grève de la faim. « Je suis en grève de la faim illimitée à partir d’aujourd’hui (jeudi 15 septembre, NDLR) en solidarité avec mon époux. Qu’on vive ensemble ou qu’on meurt ensemble », a-t-elle annoncé. Dans un précédent post sur Facebook, elle défend l’innocence et son mari. « Mohamed Mouloudj est un homme libre, libre dans sa tête, libre dans ses idées, libre dans sa façon d’être. Mohamed Mouloudj est un journaliste professionnel, un intellectuel kabyle, pas un terroriste », a-t-elle écrit.

Pour rappel, cet ex journaliste du quotidien Liberté a été arrêté en septembre 2021. Il est poursuivi sur la base de l’article 87 bis du code pénal algérien, entre autres, pour « appartenance à une organisation terroriste » MAK.

Aksil K.

2 COMMENTS

  1. Toute la Kabylie laique devrait organiser des grèves de la faim. Les villages devraient se concerter pour mieux présenter cette initiative politique qui rendra plus solide le lien horizontal de la Kabylie. Croire en la sauvegarde individuelle c’est la certitude de succomber à l’oppression collective.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here