Tribunal d’Amizour : Deux activistes kabyles placés sous contrôle judiciaire

1
575
Redouane Nourredine
Redouane Nourredine

VGAYET (TAMURT) – Arrêtés au cours de la semaine dernière, deux jeunes citoyens kabyles, originaires du département de Vgayet, ont été placés sous contrôle judiciaire par le juge d’instruction du tribunal d’Amizour, lundi 03 octobre, a indiqué Me Ouali Sofiane, l’un des avocats de la défense.

Ils ont été interpellés en raison de leurs convictions politiques. Le régime algérien a érigé « la kabylité » en délit et il s’attaque à tous ceux qui expriment leur attachement à la Kabylie et défendent ses symboles.

Les citoyens kabyles Boutegrabet Mohamed et Redouane Nourredine ont été libérés, hier lundi, sous contrôle judiciaire au terme de leur audition par le juge d’instruction du tribunal d’Amizour. Ils ont été arrêtés au cours de la semaine dernière par les services de sécurité algériens et placés en garde à vue durant plusieurs jours.

Lyes B.

1 COMMENT

  1. La machine de répression broie tout ce qui sent le kabyle. De près ou de loin. Un jour, elle finira par s’autodétruire.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here