Algérie : L’indépendantiste kabyle Lyazid Abid (URK) recherché par la justice algérienne

7
2318
Lyazid Abid
Lyazid Abid

ALGER (TAMURT) – L’indépendantiste Lyazid Abid, porte-parole de l’Union pour la République Kabyle (URK), est recherché par la justice algérienne pour son militantisme en faveur de l’indépendance de la Kabylie, a-t-on appris du militant lui-même. Celui-ci a été informé par un avocat exerçant en Kabylie, et qui a pu se procurer un document émanant d’une juridiction algérienne citant Lyazid Abid dans une affaire en tant qu’accusé « non arrêté ».

Lyazid Abid, l’un des membres fondateurs de l’Union pour la République Kabylie (URK), un mouvement militant pour l’indépendance de la Kabylie, figure sur la longue liste des citoyens kabyles, notamment leaders politiques, réclamés par la justice algérienne inféodée au régime militaire. Celle-ci lui reproche sur la base de l’article 87 bis du code pénal algérien son militantisme politique, au demeurant pacifique, pour l’avènement d’une Kabylie libre et indépendante. Vivant en exil (Allemagne) depuis plusieurs années, Lyazid Abid est très actif parmi la diaspora kabyle en Europe. En tant que porte-parole de l’URK, il dénonce publiquement à travers les médias qui lui donnent la parole et auprès des instances internationales la répression féroce du régime algérien en Kabylie, ce qui met mal à l’aise et dérange la junte militaire d’Alger. Son mouvement indépendantiste adhère également à toutes les actions de protestation pacifiques initiées par d’autres associations ou mouvements politiques kabyles soucieux de l’avenir de la Kabylie.

Pour rappel, Lyazid Abid, qui se trouve donc dans le collimateur de la justice algérienne, était militant du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie, qu’il a quitté en 2016, et il était vice-président du Gouvernement provisoire kabyle en exil. Avec son camarade de toujours Ferhat Mehenni et en sa qualité de Ministre des Relations Internationales au GPK, Lyazid Abid avait effectué une visite officielle en Israël du 20 au 24 mai 2012. Accueillis à leur arrivée par l’ex ambassadeur d’Israël en Mauritanie, M. Yigal Carmon, au siège de MEMRI (Middle East Media Research Institute), les deux leaders indépendantistes avaient été également reçus à la Knesset par son Vice-président M. Danny Danon avec lequel ils avaient eu une entrevue sur la situation en Kabylie et le sort fait au peuple kabyle par le régime raciste d’Alger. Il faut aussi rappeler que Lyazid Abid a gagné, le 29.10.2019, devant la justice française (tribunal de Grande Instance de Paris 17ème chambre) un procès hautement symbolique contre l’épouse de lex-dictateur algérien Houari Boumediene qui l’accusait de vouloir salir la mémoire de son défunt mari par la publication d’un article dans le journal Tamurt intitulé: Boumediene possédait un compte dans une banque à New-York

A noter que deux autres cadres de l’URK font actuellement l’objet de poursuites judiciaires pour leurs convictions politiques. Il s’agit de Muh-Said Belkacem, condamné en première instance par le tribunal de Sidi M’hamed (Alger) à un an de prison ferme, et de Hocine Azem, ex S/G de l’URK, qui se trouve en détention préventive à la prison de Koléa depuis plus d’un an, dans l’attente de la programmation de son procès.

Arezki Massi

7 COMMENTS

    • Ton régime criminel peut payer verser autant qu’il voudra, mais à nos yeux vous restez la cause, c’est à dire votre illégitimité ne peut se justifier. C’est ton régime des généraux qui a dévalisé 1000 milliards $ en complicité avec les multinationales.

    • UNE QUESTION POUR VOUS :
      QUI A VOLÉ LES 1000 MILLIARDS DE DOLLARS DURANT LA PRÉSIDENCE DE BOUTEFLIKA?
      QUI VA RAMENER SES 1000 MILLIARDS DE DOLLARS ?
      QUI SERA EMPRISONNER POUR AVOIR VOLER SES 1000 MILLIARDS DE DOLLARS?

  1. Excusez mon ignorance, parlez vous des terros qui écumaient les montagnes d’Algérie. Pourquoi il en reste encore? Ça alors! Qui l’eut cru ? Heureusement alors que Nadia va les chercher un par un, elle va leur faire passer un sale quart d’heure.quelle femme, cette nana!!!
    ´Je fume mon thé et je reste éveillé ´.

  2. Le symptôme n’est pas la maladie. Si naissent des partis indépendantistes c’est parce que cette algéristan ne les représentent pas. Si toute la Kabylie avait refusé le référendum sur la « constitution » en offrant zéro votants, cela va dans la direction de la charte de 2001, à savoir le refus de l’Algérie arabislamique. Changer de peuple?

  3. Nedia tkv « n’jiboukoum un par un .. » c’est pas du Kabyle et pas très gentil tout ça. Parle pas trop car ce seront peut être ces un par un qui s’occuperont un jour des cas comme toi !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here