At Leqsar : Des gendarmes interviennent par des blindés et des armes pour empêcher la tenue d’une conférence culturelle sur tamazight !

7
1962
Djamel Laceb auteur
Djamel Laceb auteur

TUVIRETT (TAMURT) – Du jamais vu ! Le régime algérien, qui nourrit une haine viscérale envers l’identité kabyle en particulier et amazighe en général n’a pas hésité à mobiliser, ce vendredi 07 octobre, la gendarmerie pour empêcher le déroulement d’une conférence culturelle organisée par le Café littéraire d’At Leqsar, à Tuvirett (Bouira), sur le thème « L’Ecriture amazighe : du militantisme à l’université ».

Des gendarmes algériens armés de kalachnikovs sont intervenus, ce vendredi, à Tuvirett, pour empêcher la tenue d’une conférence culturelle, préparée par le Café Littéraire d’At Leqsar. Ils se sont même présentés sur les lieux, entre autres, par un véhicule blindé comme s’ils s’apprêtaient à arrêter des criminels armés ! C’est ce que montre une vidéo filmée par un citoyen témoin de cette scène surréaliste et circulant sur internet. Invités donc pour animer une conférence sur le thème « L’Ecriture amazighe : du militantisme à l’université », Djamel Laceb (auteur), Salem Usalas (acteur associatif et médecin), ainsi que Muhand Uremdan (écrivain) ont été empêchés d’aller jusqu’où bout de leur conférence suite à une intervention soudaine de la gendarmerie algérienne. Initialement, cette activité culturelle était projetée à la maison de la culture de la région. Toutefois,

les organisateurs, qui avaient auparavant obtenu l’aval du responsable de cette structure culturelle, ont été surpris, ce matin, de trouver les portes de la salle qui devait abriter l’évènement tout simplement fermées. Puisque les intervenants et le public étaient déjà présents sur les lieux, les animateurs de ce Café Littéraire ont décidé d’organiser l’évènement dans le jardin public de la localité. Malheureusement, les services de sécurité algériens sont intervenus pour arrêter le déroulement de l’évènement. « Nous avons été surpris par l’intervention de la sécurité pour arrêter immédiatement la conférence », a expliqué l’un des organisateurs.

Lyes B.

7 COMMENTS

  1. S il vous plaît n appeller pas la justice algérienne c est l injustice algérienne, n appeller pas les services de sécurité algérienne, c est des services de l insécurité et surtout en kabyle thanmirth nouén

  2. Ils ne font qu’amplifier la distance entre régime et peuple

  3. Vitesse grand V pour l’indépendance de la Kabylie.

    Tout, tous avec le MAK ANAVAD et les tendances INDEPENDANTISTES UNIQUEMENT.

  4. Vous connaissez beaucoup de gendarmes dans le monde qui interviennent ou qui ne sont pas armés? Personnellement je n’en connais pas

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here