Répression du régime algérien contre la Kabylie : Le président du MAK interpelle pour la première fois les chefs d’Etat de la ligue arabe

0
2047
Ferhat Mehenni
Ferhat Mehenni

EXIL (TAMURT) – Saisissant la tenue du 31eme Sommet de la ligue arabe en Algérie (1 et 2 novembre), le président du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK), Ferhat Mehenni, a officiellement interpellé via une lettre les chefs d’Etat de cette organisation panarabiste sur la répression féroce que subit le peuple kabyle de la part du régime algérien.

« Au moment où elle vous accueille, l’Algérie exerce une répression féroce contre le peuple kabyle et prépare un génocide sous le nom de code : Opération Zéro Kabyle. Les arrestations politiques de Kabyles, suivies de torture sont quotidiennes depuis dix-huit mois », a écrit le chef indépendantiste kabyle dans sa correspondance. Tout en soulignant que « plus de cinq cents prisonniers politiques kabyles » croupissent actuellement dans les geôles algériennes et que « près de 50.000 citoyens kabyles (sont) interdits de quitter le territoire algérien », Ferhat Mehenni affirme dans sa lettre que « l’Algérie a fait de la Kabylie une prison à ciel ouvert ». Par ailleurs, le président du Gouvernement provisoire kabyle en exil (GPK) soutient que « l’Algérie ne fait pas honneur à sa qualité de membre de la Ligue arabe en pratiquant le colonialisme et le racisme envers le peuple autochtone de Kabylie, riche de 12 millions d’âmes et disposant de plus de 50.000 km² d’espace. »

Abondant dans le même sens, Ferhat Mehenni pointe du doigt les contradictions du régime algérien. Celui-ci, qui affirme vouloir « unifier les rangs arabes », œuvre concrètement sur le terrain à créer des divisions. « Pendant que l’Algérie finance et arme des mouvements terroristes (Polisario, Hamas, Hizbo-Allah…) contre un certain nombre de pays membres de la Ligue arabe, (le Maroc, le Liban et l’Autorité palestinienne…), l’Algérie emprisonne et torture de simples citoyens qu’elle accuse de « terrorisme » pour le seul fait d’avoir mis un drapeau kabyle sur les réseaux sociaux. Le sommet d’Alger auquel vous êtes convié vise, en vérité, non pas à réunifier les rangs arabes mais à les cliver davantage », a analysé l’homme politique kabyle. Ce dernier estime encore que le régime algérien chercher en réalité à « torpiller les Accords d’Abraham auxquels souscrivent la plupart des pays de la Ligue arabe ».

Il est utile de souligner ici que la majorité des pays, dont les chefs d’Etat ont renoncé à leur participation à ce sommet, a signé les Accords d’Abraham avec Israël, sous l’égide des États-Unis d’Amérique. En outre, à travers sa lettre, le président du MAK demande aux membres de la ligue arabe de soutenir le principe du droit du peuple kabyle à l’autodétermination. Pour le moment, seul le Maroc l’a officiellement fait.

Lyes B.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here