Cour de Ruisseau : Encore un nouveau report du procès des militants kabyles Ferhat Mohand Arab et Hocine Lounes

0
465
Tribunal-Sidi-Mhamed
Tribunal-Sidi-Mhamed

ALGER (TAMURT) – Prévu pour ce dimanche 20 novembre, le procès en appel des militants kabyles Ferhat Mohand Arab et Hocine Lounes, en liberté provisoire depuis mars dernier, a été de nouveau reporté par la chambre correctionnelle près la cour de Ruisseau (Alger). Il est reprogrammé pour le 04 décembre prochain.

Placés sous mandat de dépôt par le tribunal de Sidi M’hamed (pôle spécialisé), respectivement le 28 février et le 03 mars 2022, les ex détenus d’opinion Hocine Lounes et Ferhat Mohand Arab ont été remis en liberté provisoire fin mars dernier, qui avait coïncidé avec la visite à Alger du secrétaire d’Etat américain Anthony Blinken. Plusieurs militants kabyles et algériens avaient bénéficié, à l’époque, d’une remise en liberté provisoire. Le 15 juin précédent, ces deux jeunes kabyles ont été condamnés à une année de prison ferme et une amende de 100 000 DA (environ 500 euros). Ils sont poursuivis pour « atteinte à l’intégrité du territoire national » et « propagation de fausses informations de nature à nuire à la sécurité publique et à l’ordre public ». Pour rappel, Hocine Lounes a été arrêté le 16 février 2022 aux environs de 16h, à Tizi n’Tleta, par des éléments des services de sécurité algériens. Il a été ensuite transféré au commissariat central de Tizi Wezzu, où il a été placé en garde à vue, avant son transfert à Alger pour être présenté devant le procureur et le juge instructeur du tribunal Sidi M’hamed.

Pour sa part, Ferhat Mohand Arab a été arrêté à Boghni (Tizi Wezzu) fin février 2022. Transféré à Alger, il a été présenté, le 03 mars, devant le juge d’instruction près le tribunal Sidi M’hamed, lequel avait ordonné son placement en détention préventive à la prison de Koléa. Militants pacifiques, le seul tort de Hocine Lounes et Ferhat Mohand Arab est d’avoir milité, au demeurant pacifiquement, pour une Kabylie libre du joug arabo-islamique.

Lyes B.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here