Iran : La police des mœurs abolie sous la pression de la rue

0
874
Iran, police des mœurs
Iran, police des mœurs

TEHERAN (TAMURT) – Près de trois mois après le soulèvement des femmes iraniennes contre la dictature des Mollahs, ces derniers cèdent à l’exigence de la rue. En effet, la police des mœurs à l’origine de l’arrestation et du meurtre de la jeune Mahsha Amini, en septembre dernier, « pour non-respect du code vestimentaire islamique », a été abolie. L’annonce a été faite par le procureur général Mohammad Jafar Montazeri, dans la soirée du samedi 03 décembre.

La mobilisation des femmes iraniennes contre le diktat des Mollahs a fini par payer. La police des mœurs, qui sévit en Iran contre les femmes depuis plusieurs années, vient d’être abolie. Les autorités iraniennes ont procédé, samedi, à la révision d’une loi datant de 1983 sur le port du voile obligatoire en Iran. Cette loi a été promulguée quatre ans
après la révolution islamique de 1979.

Pour rappel, le 13 septembre dernier, la police des mœurs avait arrêté Mahsha Amini, une jeune Kurde iranienne de 22 ans, accusée de ne pas respecter le code vestimentaire strict de la République islamique de l’Iran. Sauvagement battue, elle est morte en détention. Son décès a provoqué une indignation totale en Iran, notamment auprès des femmes. Il s’ensuivit une vague de manifestations, qui dure maintenant près de trois mois. Le mouvement de contestation a été réprimé dans le sang, car des centaines de personnes ont été tuées depuis le déclenchement des manifestations. Un nombre croissant de femmes se découvrent la tête en public et brûlent leurs voiles, défiant la dictature des Mollahs et des islamistes ultra-conservateurs.

Aksil K.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here