Le tribunal criminel de Dar El Beida : Perpétuité et 20 ans de prison requis contre neuf jeunes kabyles (Adekar)

0
750
Tribunal Dar El Beida
Tribunal Dar El Beida

ALGER (TAMURT) – Le parquet près le tribunal criminel de première instance de Dar El Beida (Alger) a requis, dans la soirée de ce mercredi 07 décembre, la perpétuité à l’encontre des jeunes Farid Maouche et Lounis Maza, ainsi qu’une peine de 20 ans de prison ferme contre Wahab Maza, Sedik Maza, Madjid Bachir, Nassim Bachir, Arezki Challal, Ghilas Rahmoune et Slimane Maza. Ces jeunes kabyles, originaires d’Adekar, dans le département de Vgayet, croupissent à la prison algérienne de Koléa.

La machine judiciaire algérienne plus que jamais instrumentalisée contre les enfants de la Kabylie continue à tourner plein régime. Le procès de neuf jeunes kabyles, arrêtés en septembre 2021, dans le cadre d’une vaste vague d’arrestations visant les militants et leaders politiques kabyles, s’est déroulé, aujourd’hui, au tribunal criminel de Dar El Beida. Ils sont poursuivis pour « terrorisme » sur la base de l’article 87 bis du code pénal algérien. Ces jeunes n’ont commis aucun acte terroriste ou aucune action répréhensible. Leur seul tort est d’aimer la Kabylie. Ils sont arrêtés et détenus pour le délit de « kabylité ».

A l’heure où nous écrivons ces lignes, les avocats de la défense continuent à plaider l’innocence des enfants d’Adekar, en rejetant en bloc les accusations farfelues et le réquisitoire surréaliste et imaginaire du parquet.

Lyes B.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here