Affaire des cinq détenus politiques kabyles : H. Boumedine, H. Azem et B. Boussaad relaxés, B. Ait Chebib et B. Amar Khodja condamnés

2
838
Bouaziz Ait Chebib
Bouaziz Ait Chebib

ALGER (TAMURT) – Le verdict est tombé tard dans la nuit du jeudi 08 décembre dans l’affaire des cinq militants kabyles, poursuivis pour leurs convictions politiques. En effet, ce sont les idées de Hamou Boumedine (RPK), Bouaziz Ait Chebib, Belaid Amar ‎Khodja, Boussaad Becha et Hocine Azem (URK), qui étaient en procès. Leur vision de la Kabylie, que ce soit indépendante, autonomiste ou autre, dérangent les tenants d’une Algérie « arabo-islamique », qui maintient le peuple kabyle dans l’asservissement. Même la conviction religieuse de ces militants était en procès, car le parquet a interrogé l’un des accusés sur sa religion.

Alors que le parquet avait requis des peines ahurissantes à l’encontre de tous les prévenus, à savoir 20 ans de réclusion criminelle et la privation des droits civiques pour une durée de 10 ans, le juge a ordonné dans le verdict prononcé à une heure tardive de la nuit l’acquittement en faveur de Hamou Boumedine (RPK), Boussaad Becha et Hocine Azem (URK). Pour sa part, Belaid Amar Khodja a été condamné à 4 ans de prison ferme et 200 000 DA d’amende, alors que Bouaziz Ait Chebib écope de 2 ans de prison ferme. Le même verdict a condamné d’autres accusés, considérés comme en état de fuite, dont le président du MAK Ferhat Mahenni, à la perpétuité, tout en confirmant les mandats d’arrêts internationaux émis à leur encontre. Ce procès est celui de la pensée par excellence.

En effet, le parquet s’est illustré par une question posée au détenu Bouaziz Ait Chebib sur sa religion. Cela a poussé Me Ahmine à faire cette intervention : « Allons à l’essentiel. Le parquet a un angle de vue articulé autour de la démocratie et de la religion. Nous avons un tout autre. Ce qui s’est passé aujourd’hui c’est un procès d’idées. », a-t-il déclaré. A noter que Hamou Boumedine, Boussaad Becha, Hocine Azem ont été libérés de la prison de Koléa, ce vendredi matin, vers 5h30.

Aksil K.

2 COMMENTS

  1. Ait chebib et ses amis doivent être libérés et sans conditions!
    C’est toute la Kabylie qui l’ exige!

  2. On peut commenter sur le site tamurt a longueur, malheureusement ca ne changera rien sur le sort des détenues, parcque les kabyles n’osent pas se solidariser par le moyen de désobéissance et remplir les rues pour exiger leur libération.
    Cest vraiment écœurant.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here