Tizi Wezzu : Garde à vue prolongée pour Fayçal Bellabbaci

0
415
Fayçal Bellabbaci
Fayçal Bellabbaci

KABYLIE (TAMURT) – Arrêté le 15 décembre dernier par la police coloniale algérienne, Fayçal, frère du militant indépendantiste Aksel Bellabbaci, se trouve toujours en garde à vue au commissariat de Tizi Wezzu. A travers son arrestation, le régime algérien veut intimider ce cadre du MAK et conseiller du président de l’Anavad, Ferhat Mehenni.

La répression du régime algérien contre les militants kabyles et leurs familles se poursuit. Jeudi dernier, les services de la police algérienne ont interpellé un simple citoyen kabyle, Fayçal Bellabbaci. N’ayant rien fait de condamnable ou de répréhensible, son arrestation s’inscrit dans le cadre d’une campagne d’intimidation ciblant les indépendantistes kabyles.

En effet, le frère de Fayçal est un cadre du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie, très actif dans la diaspora. Dernièrement, il a accompagné le président du MAK, Ferhat Mehenni, à Genève pour se plaindre auprès du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies de la répression féroce que fait subir le régime algérien au peuple kabyle. Le travail diplomatique de l’Anavad dérange énormément la junte militaire d’Alger. Pour dissuader les militants indépendantistes, l’ordre est donné aux différents services de sécurité algériens de s’en prendre à leurs familles.

Arezki Massi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here