Tribunal de Boumerdes : 3 ans de prison ferme pour Hammiche Challal et 2 ans avec sursis pour Tarik Chiboub

0
323
Tarik Chiboub
Tarik Chiboub

KABYLIE (TAMURT) – Le tribunal criminel de première instance de Boumerdes a condamné, ce mardi 20 décembre, le détenu d’opinion kabyle Hammiche Challal à 3 ans de prison ferme. Son ami Tarik Chiboub, placé sous contrôle judiciaire depuis juillet dernier, écope quant à lui de 2 ans de prison avec sursis, a indiqué Me Sofiane Ouali. Le parquet avait requis 20 ans de réclusion criminelle à l’encontre des deux accusés.

L’acharnement judiciaire contre les militants kabyles se poursuit. Aujourd’hui encore, un détenu d’opinion vient d’être condamné à la prison ferme. Il s’agit du militant Hammiche Challal. Cela fait presque six mois qu’il croupit à la prison de Tidjelabine, dans le département de Boumerdes. Originaire d’Ifenayen (Fenaïa), il a été poursuivi dans le cadre de l’article 87 bis du code pénal algérien. Depuis la promulgation de cette loi scélérate, le régime algérien donne la chasse aux militants pacifiques kabyles. Exprimer une opinion différente de celle de la junte militaire est considéré comme « du terrorisme ».

Justement, des pays membres du conseil des droits de l’homme des Nations Unies, à l’instar des USA, ont vivement dénoncé la définition vague du terrorisme par le code pénal algérien. Pour sa part, Tarik Chiboub, jugé dans le même dossier, a été condamné à 2 ans de prison avec sursis.

Arezki Massi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here