Sidi Aich : Une conférence sur le thème « Tajmaat » interdite par la police algérienne

1
869
Karim Smaili avec Younes Adli, Tichy, le 29 mai 2021
Karim Smaili avec Younes Adli, Tichy, le 29 mai 2021

VGAYET (TAMURT) – La police algérienne a interdit, ce samedi 24 décembre, la tenue d’une conférence-débat sur le thème « Tajmaat », que devait animer l’écrivain kabyle Younes Adli, à la salle des fêtes Youcef Abdjaoui de Sidi Aïch. L’évènement était programmé par l’association Tighri n Vgayet.

La répression culturelle et les intimidations contre les acteurs associatifs kabyles continuent en Kabylie. Le régime algérien a interdit, aujourd’hui, la tenue d’une conférence-débat sur le thème « Tajmaat » (Assemblée du village), un modèle ancestral de démocratie dans la société kabyle. Selon les organisateurs, le conférencier et écrivain, Younes Adli, devait aborder les questions du classement de Tajmaat comme patrimoine de wilaya, la restauration des sites historiques où se tenait Tajmaat du village, ainsi que le rôle de cette institution villageoise à l’heure actuelle. L’organisation de cet évènement culturel s’inscrivait, selon les initiateurs de la rencontre, dans le cadre de la préservation et la promotion des valeurs culturelles et éducatives dans la société kabyle.

A noter que Younes Adli et les membres de l’association Tighri n Vgayet ont été conduit au commissariat de Sidi Aich, puis relâchés quelques minutes après. Bien que les organisateurs de l’évènement aient obtenu une autorisation de mise à disposition de la salle des fêtes Youcef Abdjaoui, délivrée par le P/APC de Sidi-Aich, les services de sécurité ont empêché le déroulement de cette rencontre culturelle.

Aksil K.

1 COMMENT

  1. Bravo ! Le régime islamiste a tout l’intérêt que les Kabyles oublient leurs propres traditions démocratiques pour qu’enfin l’assimilation/arabisation ait raison, l’informe Algéristan.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here