Tribunal d’Oran : Le procès de Mira Moknache et ses co-accusés reporté à
la prochaine session

1
533
Mira Moknache
Mira Moknache

ALGERIE (TAMURT) – Programmé pour ce lundi au tribunal criminel d’Oran, le procès des treize militants kabyles a été reporté à la prochaine session criminelle, a annoncé Me Ouali Sofiane, l’un des avocats de la défense. La militante Mira Moknache et ses co-accusés, dont certains sont sous mandat de dépôt, sont poursuivis pour des faits graves liés au terrorisme !

Finalement, le procès des treize militants kabyles dont l’universitaire Mira Moknache, Mustapha Akkouche, Azzedine Khamadj, Fateh Zerodj, Hicham Zebiri, Toufik Fourtas, Koceila Ramtani, Ryadh Hamchache, a été renvoyé au premier trimestre 2023. Accusés sans preuve de terrorisme sur la base du controversé article 87 bis, certains de ces militants croupissent dans la prison d’Oran, à l’Ouest de l’Algérie, depuis plusieurs mois.

Certainement, l’on s’attend à un procès expéditif comme ce fut le cas pour les autres procès qui se sont tenus au tribunal criminel de Dar El
Beida (Alger). Plusieurs détenus d’opinion kabyles ont été acquittés après plus d’un an de détention arbitraire, alors que d’autres ont été injustement condamnés à des peines d’emprisonnement. Le seul tort de ces militants et citoyens kabyles est leur amour et engagement pacifique en faveur de la Kabylie. Au fond, c’est le délit de kabylité qui est reproché à tous ces braves militants.

Arezki Massi

1 COMMENT

  1. La Dyhia doit simplement être libérée. Depuis quand les kouliglis pouvaient dicter l’identité du pays????

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here