Oran : Le militant kabyle Jugurtha Malla condamné à 3 ans de prison ferme

1
537
Jugurtha Malla avec Djamel Menad
Jugurtha Malla avec Djamel Menad

ALGERIE (TAMURT) – Le tribunal criminel de première instance d’Oran a condamné, ce mardi 27 décembre, le militant kabyle Jugurtha Malla à 3 ans de prison ferme. Il était poursuivi pour terrorisme sur la base de l’article 87 bis, qui incrimine l’acte politique.

Après plus d’un an de détention arbitraire à la prison algérienne de Koléa, le procès du militant kabyle Jugurtha Malla, dit Juba, s’est ouvert aujourd’hui au tribunal criminel de première instance d’Oran. Au terme d’un procès expéditif, marqué par un réquisitoire surréaliste du parquet, ce détenu d’opinion originaire de la région d’Azazga, dans le département de Tizi Wezzu, a été condamné à 3 ans de prison ferme. Père de deux enfants, Jugurtha a été arrêté le 25 novembre 2021, à Aïn Turk, relevant de la wilaya d’Oran. Il a été placé sous mandat de dépôt par le juge d’instruction du tribunal de Sidi M’hamed (Alger) le 29 du même mois.

Connu pour son pacifisme et son engagement en faveur des œuvres humanitaires, la presse algérienne inféodée à la junte militaire a qualifié ce citoyen kabyle de « terroriste » lors de son arrestation par les gendarmes algériens. Pourtant, il n’a commis aucun acte condamnable. C’est plutôt le régime algérien qui continue à terroriser la Kabylie et ses enfants.

Lyes B.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here