Procès des 63 activistes de Kherrata : Diverses peines de prison ferme et acquittement prononcés par le juge

0
338
Tribunal de Kherrata
Tribunal de Kherrata

ALGER (TAMURT) – Le procès des 63 militants originaires de Kherrata, dans le département de Vgayet, en Kabylie, s’est déroulé, hier mercredi, jusqu’à une heure tardive de la nuit au tribunal criminel de Dar El Beida. Le juge a prononcé l’acquittement en faveur de 30 prévenus, alors que d’autres ont écopé des peines de prison ferme allant d’un an et 18 mois, jusqu’à 2 ans, avec de fortes amendes. Le parquet avait requis 20 ans de réclusion criminelle à l’encontre de tous les accusés.

Arrêtés dans le cadre de la répression des militants anti-régime algérien, 63 jeunes de Kherrata ont été jugé, hier, au tribunal de Dar El Beida. Vingt-cinq parmi eux étaient placés sous mandat de dépôt et d’autres sous contrôle judiciaire. Ils ont été poursuivis pour des charges graves dont « apologie de terrorisme », « atteinte à la sécurité et à l’unité nationale » et « incitation à attroupement armé ». Au terme d’un procès expéditif, qui a duré jusqu’aux heures tardives de la nuit, le juge a prononcé l’acquittement en faveur de 30 prévenus.

Dix autres détenus ont écopé chacun de 2 ans de prison ferme, alors que 19 autres ont été condamnés à 1 an de prison. Un autre mis en cause dans cette affaire a été condamné à 18 mois de prison ferme.

Aksil K.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here