Tribunal Sidi M’hamed : Le journaliste Ihsane El Kadi placé sous mandat de dépôt

0
547
Radio M
Radio M

ALGER (TAMURT) – Le journaliste Ihsane El Kadi a été placé sous mandat de dépôt, ce jeudi 29 décembre, par le juge d’instruction du tribunal Sidi M’hamed (Alger). Le directeur de Radio M et « Maghreb Emergent », un groupe médiatique en ligne très critique vis-vis du régime algérien, a été arrêté dans la nuit du 23 décembre dernier, dans sa résidence à Zemouri, relevant du département de Boumerdes, en Kabylie.

Après cinq jours de garde à vue dans les locaux de la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), à la caserne Antar, dans les hauteurs d’Alger, le journaliste Ihsane El Kadi a été présenté, ce jeudi, devant le procureur de la République du tribunal Sidi M’hamed sans la présence de ses avocats. Il a été ensuite déféré devant le juge d’instruction du même tribunal. Ce dernier a décidé de le placer sous mandat de dépôt.

Selon ses avocats, 04 accusations sont retenues contre le directeur de l’agence Interface Médias, renfermant Radio M et « Maghreb Emergent », et ce, sur la base des articles 85 bis, 95 et 96. Les charges retenus contre l’accusé sont liées à « la collecte de fonds » et « la réception de dons de l’étranger sans autorisation ». Pour rappel, ce brillant journaliste a été interpellé, à minuit, par des agents de la sécurité intérieure (DGSI), ex DRS, directement rattachée au siège de la présidence algérienne. Il a été conduit à la caserne Antar, un lieu sinistrement connu pour la pratique de la torture et de mauvais traitements contre les détenus politiques.

Pour Said Salhi, défenseur des droits de l’homme, le sort de ce journaliste libre a été scellé à l’avance par le régime algérien. « Le sort du journaliste et de sa Radio a été scellé à haut niveau. L’autoritarisme qui glisse vers la dictature », a déclaré ce militant politique, originaire d’Aqvu (Vgayet), qui vit actuellement en exil, fuyant la répression et la prison du régime algérien. A titre de rappel, le siège de Radio M et « Maghreb Emergent » (Interface Media) a été mis sous scellés au lendemain de l’arrestation du journaliste Ihsane El Kadi.

Lyes B.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here