Communiqué URK
La flamme de la résistance kabyle brillera de plus belle en 2023

0
568
La flamme de la résistance kabyle brillera de plus belle en 2023
La flamme de la résistance kabyle brillera de plus belle en 2023

KABYLIE – COMMUNIQUÉ URK (TAMURT) – L’année 2022 s’achève comme elle a commencé pour le peuple kabyle : avec une répression quotidienne et féroce du régime algérien. Celui-ci a redoublé de férocité face à un peuple kabyle déterminé, qui refuse la soumission à une junte militaire aux abois. Des intimidations, des arrestations, des parodies de procès et des condamnations iniques étaient le lot de militants kabyles pacifiques de divers horizons tout au long de l’année qui vient de s’écouler.

Malgré un acharnement juridico-policier sans précédent, le peuple kabyle est resté debout. Grâce à des collectifs d’avocats courageux qui se sont volontairement constitués pour défendre sans relâche les militants kabyles injustement accusés de « terrorisme » et grâce à la forte mobilisation de la diaspora kabyle, notamment en Europe et en Amérique du Nord, la Kabylie n’est pas restée sans voix. C’est du sein même du siège des Nations Unies, à Genève, que sa voix a retenti pour mettre à nu les pratiques autoritaires de l’Algérie coloniale à l’occasion de l’examen périodique universel (EPU), qui s’est tenu en novembre dernier.

Grâce aux rapports détaillés fournis aux organismes onusiens par des ONG et associations kabyles, le régime algérien a été épinglé par des pays membres du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, dont les Etats-Unis d’Amérique, le 11 novembre dernier. L’article 87 bis du code pénal algérien, que la junte militaire instrumentalise notamment contre les indépendantistes kabyles, a été particulièrement dénoncé.

Des appels à son abrogation furent lancés par des Etats membres du Conseil des droits de l’homme. L’humiliation subie par l’Algérie au Palais des Nations à Genève sonne comme une victoire diplomatique pour la Kabylie. Un succès que le régime colonial algérien peine à digérer. Enragé, il continue à verser dans le mensonge et la propagande nauséabonde.
Malgré une année difficile et éprouvante à tous égards, l’Union pour la République Kabyle fait sienne la profonde conviction de l’écrivain kabyle Mouloud Mammeri que « quels que soient les obstacles que l’histoire lui apportera, c’est dans le sens de sa libération que le peuple kabyle ira ».

L’URK salue le courage des kabyles, qui continuent à résister pacifiquement à la répression du régime algérien.
Le vœu et l’engagement de l’URK pour ce nouvel an 2023 est que quoiqu’il arrive, la flamme de la résistance pacifique kabyle doit continuer à briller, en Kabylie, et dans la diaspora.

En début de cette nouvelle année, nos pensées vont à nos chers détenus d’opinion kabyles, qui croupissent encore dans les geôles algériennes, et à leurs familles qui souffrent de leur absence. Nous continuerons à exiger leur libération et à soutenir toutes les initiatives allant dans ce sens.

Lyazid Abid, Porte-parole de l’URK

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here