Université de Vgayet : Journée d’étude sur Yennayer et son rapport au référent identitaire et à la terre

0
670
Yennayer
yennayer

KABYLIE (TAMURT) – « Du rapport à la terre au référent identitaire » est le thème d’une journée d’étude, qu’accueillera ce mardi 10 janvier, le Centre de recherche en langue et culture amazighes (CRLCA) de l’université de Vgayet. Une dizaine de conférences est au menu de cet évènement scientifique, organisé à l’occasion de la célébration du nouvel an berbère 2973.

Le peuple kabyle s’apprête, à l’instar de tous les autres peuples amazighs, à célébrer, ce jeudi 12 janvier, le nouvel an berbère 2973. Des associations locales et des comités de villages se mobilisent à travers la Kabylie, malgré un contexte marqué par la répression de la part du régime algérien, à fêter cette date symbolique. Elle commémore l’accession au pouvoir du premier pharaon berbère en Egypte, Sheshonq Ier (Chachnaq, en kabyle), en l’an 950 avant J.-C.

A l’occasion de cette nouvelle année berbère, le Centre de recherche en langue et culture amazighes, rattaché à l’université de Vgayet, compte organiser, ce mardi 10 janvier, une journée d’étude sur Yennayer sous le thème principal : « Du rapport à la terre au référent identitaire ». Plusieurs communications scientifiques seront animées à cet effet par des chercheurs universitaires. Ces conférences porteront sur différents thèmes, tels que « Yennayer entre mythe et histoire », « Le rôle de la femme dans la préservation du patrimoine culturel de Yennayer » ou encore « Yennayer et la modernité : résistances et adaptations ».

Iggui Sabiha, chercheur à l’université de Vgayet, défendra lors de cette journée d’étude une thèse selon laquelle Yennayer est plus qu’une date symbolique marquant le passage à une nouvelle année, mais il porte « une vision du monde et une conception de la nature ».

Lyes B.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here