Lota : Yennayer célébré loin des festivités officielles

0
696
Célébration de Yennayer à Lota
Célébration de Yennayer à Lota

LOTA (TAMURT) – Le village Lota, dans la commune côtière de Souk El Tenine, a célébré avec faste Yennayer, le nouvel an Berbère, en organisant notamment un concert musical. Plusieurs chanteurs locaux dont Ait Hsayen, Azize Djouadi, Lghafour Redjradj, originaires du même village, ont égayé un public mixte de plus de 3 000 personnes.

Loin des festivités officielles concoctées par l’administration algérienne et ses relais locaux, les habitant du village Lota, relevant de la commune de Souk El Tenine, ont célébré le nouvel an Berbère dans la joie et la convivialité. Malgré un contexte difficile marqué par une répression sans précédent du régime algérien en Kabylie, le village Lota a tenu à célébrer cette date repère dans l’histoire des peuples amazighs. La résistance chantée est l’une des formes de combat que les artistes kabyles continuent à mener contre le régime, alors que les rassemblements et les marches sont systématiquement interdits et réprimés.

Par ailleurs, plusieurs associations locales ont concocté des programmes riches pour célébrer Yennayer 2973. A l’école primaire Lachouri Ali, un concours de la meilleure robe Kabyle en défilé de mode a été organisé au profit des écolières. Des parures de bijoux berbères ont été décernés à deux lauréates. Les personnes présentes à ces festivités ont partagé des plats traditionnels préparés par des femmes soucieuses de préserver les traditions et les coutumes des héritiers de Chachnaq, et ce, dans une ambiance bon enfant et un esprit convivial.

Arezki Massi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here