5e congrès du MAK : Ferhat Mehenni passe le flambeau

0
1614
Ferhat Mehenni à Geneve, 20 avril 2022
Ferhat Mehenni à Geneve, 20 avril 2022

KABYLIE (TAMURT) – A quelques heures de la tenue du 5e congrès du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie, nous apprenons que Ferhat Mehenni, président de ce mouvement indépendantiste, a décidé de ne pas briguer un autre mandat. Du haut de ses 72 ans, le leader emblématique du MAK, qui mise sur la jeunesse kabyle, veut passer le flambeau à un jeune cadre du mouvement.

Elu à la tête du MAK lors du 4e congrès du mouvement, Ferhat Mehenni, également président de l’ANAVAD (Gouvernement provisoire kabyle en exil), s’est abstenu de briguer un autre mandat à l’occasion de la tenue imminente du 5e congrès, a-t-on appris d’une source proche de son entourage. Le MAK organise ce 5e congrès dans un contexte particulier. La Kabylie fait face depuis plus de deux ans à une répression sans précédent de la part du régime algérien. Des centaines de kabyles sont arbitrairement arrêtés, kidnappés, détenus, torturés pour certains et jugés dans des parodies de procès au niveau de tribunaux inféodés à la junte militaire.

Cet acharnement policier et juridique, qui vise les militants kabyles de toutes tendances, notamment les indépendantistes, ne s’estompe pas. Chaque jour qui passe apporte son lot de tristes nouvelles sur des arrestations arbitraires ou des condamnations iniques. Néanmoins, la détermination des militants indépendantistes kabyles à continuer la lutte pacifique jusqu’au recouvrement de la souveraineté de la Kabylie reste intacte.

Face au climat de terreur instauré en Kabylie par le régime algérien, la diaspora kabyle sera amenée à jouer un rôle décisif et prépondérant dans la lutte pacifique en vue d’arracher l’indépendance.

Aksil K.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here