Alerte : Cherif Mellal, ex président de la JKS, placé sous mandat de dépôt à la prison de Koléa

1
1054
Cherif Mellal
Cherif Mellal

KOLEA (TAMURT) – Dans le collimateur du régime algérien depuis plusieurs mois, l’ancien président de la JS Kabylie, Cherif Mellal, paye cher son engagement pour préserver l’identité kabyle de la JSK. Il a été placé, ce jeudi 19 janvier, sous mandat de dépôt par le juge d’instruction du tribunal Sidi M’hamed. Selon son avocat Sofiane Dekkal, l’ex président de la JSK a été interrogé par le juge instructeur sur « ses activités commerciales en tant chef d’entreprise ».

Le projet ‘’zéro kabyle’’ lancé par le régime algérien ne vise pas uniquement les militants indépendantistes. Les symboles de la Kabylie, dont son équipe phare la JSK, est aussi visée par ce régime maffieux. Après avoir destitué Cherif Mellal de la présidence de la JSK, le régime algérien est passé à la vitesse supérieure. Mardi 17 janvier, la police algérienne a procédé à son arrestation, à Tizi Wezzu, et l’a placé en garde à vue. Transféré à Alger, Cherif Mellal a été présenté, aujourd’hui jeudi, au pôle spécial financier et économique de Sidi M’hamed. « Suite à une enquête ouverte par la brigade économique de Saoula : l’ancien président de la JSK, M. Cherif Mellal, a été arrêté, avant-hier (mardi), à Tizi Ouzou, où il a été placé en garde à vue. Il a été présenté, aujourd’hui (jeudi), au pôle spécial financier et économique de Sidi M’hamed (chambre 2) », a indiqué Me Sofiane Dekkal, qui assure la défense de l’ex premier responsable de la JSK. Celui-ci aurait été interrogé sur ses activités commerciales. « Après plus de deux heures d’instruction où il a été questionné sur ses activités commerciales en tant que chef d’entreprise, ici en Algérie et à l’étranger, le juge a décidé de sa mise sous mandat de dépôt le temps que la défense prépare les documents nécessaires afin de répondre aux différents questionnements sur ses activités commerciales », a précisé l’avocat de la défense dans un court communiqué.

D’aucuns pensent que l’engagement de Cherif Mellal pour sauver la JSK et son identité, y est pour beaucoup dans cet acharnement judiciaire contre sa personne. En effet, il mène une bataille sans relâche contre la nouvelle direction du club kabyle, installée d’une manière illégale à la tête de la JSK par les services secrets algériens. Dernièrement, il s’est opposé ouvertement à la vente de la JSK à l’entreprise nationale algérienne Mobilis.

Aksil K.

1 COMMENT

  1. L’acharnement criminel du pouvoir colonial sur les meilleurs enfants de la Kabylie ne fait qu’élargir le fossé avec l’Algérie pour l’indépendance de la Kabyle, ils peuvent emprisonner tant qu’ils veulent les braves femmes et hommes Kabyles, la détermination pour la liberté ne sera que plus grande. Bon courage Mr Mellal .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here