Kabylie : le Centre de documentation des droits de l’homme de Bgayet mis sous scellé

4
591
Centre de documentation et d'information en droits de l'Homme
Centre de documentation et d'information en droits de l'Homme

BGAYET (TAMURT) – La dissolution de la Ligue algérienne de défense des droits de l’Homme (LADDH) en catimini par le pouvoir algérien n’est finalement qu’un début de cabale contre toute organisation de défense des droits de l’homme.

Hier, des éléments des services de répression ont procédé à la mise sous scellé du siège du Centre de documentation en droits de l’Homme de Bgayet. Ce centre sous tutelle de la LADDH était conçu pour accueillir les différentes activités de la Ligue et un centre de formation pour les défenseurs des droits de l’Homme.

Avec cet énième dérapage, la dictature algérienne confirme encore une fois son vrai visage, celui d’une junte sans scrupule.

Amnay I

4 COMMENTS

  1. Je rectifie alors (pour éviter la censure) :
    La « vraie » nature de la junte d’Alger a toujours été la même, depuis la nuit des temps. N’est aveugle que celui qui ne veut pas voir.

    I wakka yelha ? 😉

    • Bien vu, Mohand!

      D’ailleurs, si ce n’était une question de principe, en référence à la citation attribuée à Voltaire (Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire.), je dirais « CCAH! » pour la dissolution de la LADDH. Avez-vous jamais vu ou entendu parler d’un quelconque militant du MAK, URK, AKAL, RPK ou de tout autre personne autonomiste/indépendantiste, ou présumée telle, défendue par cette organisation ? Depuis la disparition d’Ali Yehya Abdennour la LADDH est devenue une organisation comme les autres organisations algériennes : elle est là (elle était là, pardon) pour de la figuration… ces membres sont juste des membres inactifs, qui gèrent leurs petites carrières et leurs petits intérêts, comme le font ceux du HCA, par exemple. Tiens! eux, ils ne sont pas dissous… Bizarre…

      Alih! Akka ihi.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here