Abdennour Abdesselam : « Belkhadem avait proposé de bombarder la Kabylie »

5
Abdennour Abdesselam
Abdennour Abdesselam


KABYLIE (Tamurt) – Le chercheuret auteur spécialisé dans la culture et langue tamazight, Abdesselam Abdennour, vient de faire de graves révélations à l’encontre de l’ancien secrétaire général du Front de Libération Nationale (FLN), ancien président de l’Assemblée populaire nationale et également ancien Premier ministre : Abdelaziz Belkhadem. Abdennour Abdesselam a déclaré détenir les preuves de ce qu’il affirme.

« En plein conseil des ministres, l’ancien responsable du FLN (Front de Libération Nationale) avait proposé à ce qu’on bombarde la Kabylie », a déclaré Abdennour Abdesselam à une chaine de télévision algérienne. Selon Abdennour Abdesselam, c’est l’ancien ministre Nourredine Boukrouh, à l’époque ministre présent au conseil des ministres en question, qui avait divulgué cette information gravissime. « Vous imaginez qu’un homme politique de cette envergure propose de bombarder la Kabylie », a ajouté Abdennour Abdesselam qui a précisé qu’il dispose de preuves de ce qu’il avance à ce sujet.

Abdennour Abdesselam a précisé qu’il avait même tenté de procéder à un dépôt de plainte contre Abdelaziz Belkhadem au niveau de la cours pénale suite à ces graves propos. Interrogési Abdelaziz Belkhadem avait confirmé avoir tenu ces propos, Abdennour Abdesselam a rétorqué que Belkhadem « ne les avait pas démenti, en tousles cas ». Il y a lieu de rappeler que Abdelaziz Belkhadem n’est pas le seul haut responsable algérien à avoir tenu des propos racistes contre les kabyles.

L’ancien président Houari Boumediène et l’actuel président Abdelaziz Bouteflika ont aussi fait des déclarations contre les kabyles. En 1999, Abdelaziz Bouteflika avait déclaré, lors d’un meeting animé à la salle Bleue à Bgayet, en s’adressant aux kabyles :« De loin, je vous voyais comme des géants, de près vous êtes des nains ». Bouteflika avait aussi dit à Tizi Ouzou que la langue tamazight ne « serait jamais, jamais, jamais, une langue officielle ! ».

Tarik Haddocuhe