Abdennour Abdesselam : « Belkhadem avait proposé de bombarder la Kabylie »

5
Abdennour Abdesselam
Abdennour Abdesselam


KABYLIE (Tamurt) – Le chercheuret auteur spécialisé dans la culture et langue tamazight, Abdesselam Abdennour, vient de faire de graves révélations à l’encontre de l’ancien secrétaire général du Front de Libération Nationale (FLN), ancien président de l’Assemblée populaire nationale et également ancien Premier ministre : Abdelaziz Belkhadem. Abdennour Abdesselam a déclaré détenir les preuves de ce qu’il affirme.

« En plein conseil des ministres, l’ancien responsable du FLN (Front de Libération Nationale) avait proposé à ce qu’on bombarde la Kabylie », a déclaré Abdennour Abdesselam à une chaine de télévision algérienne. Selon Abdennour Abdesselam, c’est l’ancien ministre Nourredine Boukrouh, à l’époque ministre présent au conseil des ministres en question, qui avait divulgué cette information gravissime. « Vous imaginez qu’un homme politique de cette envergure propose de bombarder la Kabylie », a ajouté Abdennour Abdesselam qui a précisé qu’il dispose de preuves de ce qu’il avance à ce sujet.

Abdennour Abdesselam a précisé qu’il avait même tenté de procéder à un dépôt de plainte contre Abdelaziz Belkhadem au niveau de la cours pénale suite à ces graves propos. Interrogési Abdelaziz Belkhadem avait confirmé avoir tenu ces propos, Abdennour Abdesselam a rétorqué que Belkhadem « ne les avait pas démenti, en tousles cas ». Il y a lieu de rappeler que Abdelaziz Belkhadem n’est pas le seul haut responsable algérien à avoir tenu des propos racistes contre les kabyles.

L’ancien président Houari Boumediène et l’actuel président Abdelaziz Bouteflika ont aussi fait des déclarations contre les kabyles. En 1999, Abdelaziz Bouteflika avait déclaré, lors d’un meeting animé à la salle Bleue à Bgayet, en s’adressant aux kabyles :« De loin, je vous voyais comme des géants, de près vous êtes des nains ». Bouteflika avait aussi dit à Tizi Ouzou que la langue tamazight ne « serait jamais, jamais, jamais, une langue officielle ! ».

Tarik Haddocuhe

5 COMMENTAIRES

  1. benkhadem est juste une rondelle d’ un mécanisme, qui est criminel dés sa naissance. On ne peut adhérer à un régime politique pareil, gravir les échelons, et prétendre être neutre. Le régime tue, en kabylie. Les responsabilités pénales sont individuelles mais aussi la dynamique du crime à sa hiérarchie des responsabilités. Un mandant peut être à tous les niveaux de la hiérarchie la couverture aussi. La dimension politique est partie prenante, qui a su et avait tu est une complicité, certes pas directe mais pas du tout loin de l’ acte en soi. Tout exige un jugement digne, celà ne sera pas sous l’ ordre des mêmes qui de loin ou de prêt ont une part de responsabilité. Ça serait faire juge et partie.

  2. Arrêtez de raconter des mensonges. Vous dites n’importe quoi. Quand on a des divergences d’opinions, le recours au mensonge et à la diffamation devient l’arme des malades et des faibles. Là, vous sortez du terrain politique et culturel, et vous relevez de la psychiatrie. Belkhadem à toujours prôné le dialogue et la paix. Vous ne le connaissez pas.

  3. Incroyable ! Et ça s’appelle un chercheur ! En plus, il a des preuves et il ne les a pas produites à l’émission ou présentées à la justice ! C’est qu’il est malade. Il faut arrêter ces salades. Vous ne détenez rien. Vous racontez des mensonges et vous relevez de la psychiatrie. En plus, vous ne connaissez pas Belkhadem. C’est un homme honnête, un homme de paix, de dialogue. Il n’a jamais fait de mal. Que du bien. Revoyez vos archives.

  4. C’est exactement ce que des gens comme vous, disaient à propos de Benbella, de Boumédiène, de Bouteflika, et de tous les autres qui se sont peinés pour pourrir la vie des algériens. Mais non, à l’heure actuelle, ils sont blanc comme neige et le peuple se porte bien. À priori, je me permets de vous dire d’aller constater pas vous même au lieu de décrédibiliser le tavail réalisé par les autres.

  5. D’ Après vous en 63, lors des massacres d’ État en kabylie, les militaires étaient venus d’ Israël, ou bien des autres régions d’ Algérie?!

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici