12 non-jeûneurs jugés lundi 6 à Aqvu (Akbou)

2

L’inquisition en Kabylie se poursuit, avec la bénédiction des institutions officielles algériennes.

Ainsi, après les 2 non-jeuneurs d’Asqif n Tmana, c’est au tour de 12 autres personnes de Ifri-Uzelagen de subir les foudres de la justice aux ordres de l’état arabo-islamiste de Bouteflika.

Lundi 6 septembre, 12 Kabyles seront ainsi jugés par le tribunal d’Aqvu pour «dénigrement et non respect des préceptes de l’islam».

Ces 12 « pêcheurs » devant Ghoulamallah l’éternel ont été interpelés mardi alors qu’ils se trouvaient à l’intérieur d’un local fermé à usage commercial, sis au 1er étage d’un centre commercial, non loin du marché d’Ifri-Uzelagen.

Parmi les personnes présentées devant le juge, se trouve le propriétaire du restaurant qui a été placé sous mandant de dépôt, pendant que les 11 autres personnes ont été citées à comparaître devant la justice.

12 personnes jugées le 6 septembre à Aqvu, Kabylie

2 personnes jugées le 18 septembre à Asqif n Tmana, Kabylie

Rappelons qu’en 2005, 6 « briseurs » de jeûne avaient été condamnés par le tribunal de Bougie à des peines de 3 à 6 mois de prison.

Après nos forêts, c’est l’âme kabyle que l’état algérien de Bouteflika veut brûler !