140 imams supplémentaires pour la Kabylie

2

Le ministre algérien des affaires religieuses et du wakf, Bouabdallah Ghlamallah, a annoncé lors d’une conférence à Alger le 19 juillet 2010 que 140 Imams et morchidates (femmes imams) vont prendre poste (puisque c’est reconnu comme un métier) un peu partout en Kabylie.

A l’occasion, il a rappelé aux imams, que saluer l’emblème national ou chanter l’hymne algérien n’est pas une bidaâ, autrement dit « une invention ». C’est vous dire toute la culture que ces gens là comptent inculquer à la jeunesse kabyle, en soif de liberté.

Si on ne réussit pas à nous protéger du pouvoir algérien et ses instruments d’acculturation, l’esprit de laïcité et de tolérance ne sera plus kabyle.