15 manifestants blessés à El Hoceima

1
RIF

MAROC (Tamurt) – Les mouvements de protestion contre le régime Marocain se poursuivent au Rif. Après un calme qui n’a duré que quelques jours, des centaines, voire des milliers,  de jeunes ont investi, lundi, la ville d’El Hoceima, au Rif.

Des violents affrontements ont éclaté entre les protestataires et les services de sécurité. Selon un bilan provisoire, au moins 15 jeunes ont été blessés et hospitalisées, suite à des émeutes avec les policiers. Les manifestations ont été entamées spontanément dès les premières lueurs de jour. Elles se sont poursuivies jusque tard dans la soirée. Malgré la fête de l’aid et une journée caniculaire, les habitants d’El Hoceima et des régions environnantes sont sortis en masse pour réclamer la libération de tous les détenus politiques Amazighs et surtout le départ de toutes les institutions du Makhzen à travers tout le pays Rifain. On parle même d’autres arrestations, selon des blogs des militants Rifains.

Le silence du roi face aux événements du Rif qui perdurent depuis le mois de janvier dernier n’a fait qu’attiser le feu. La colère des Rifains est sans précédent. D’autres manifestations sont prévues pour cette semaine à Rabat, selon des échos qui nous sont parvenus. Il est à signaler aussi qu’un imposant rassemblement a été organisé avant hier à Bruxelles par les Amazighes du Maroc qui réclament l’indépendance de la République du Rif.

Ravah Amokrane