16 ème anniversaire de l’assassinat de Matoub Lounès : Le DRS toujours pointé du doigt !

6

KABYLIE (Tamurt) – La Kabylie ne dispose pas d’un Etat indépendant ni d’une justice pour ouvrir une enquête digne de ce nom et poursuivre les auteurs.

Commémorer ce triste évènement est un devoir pour tous les Kabyles, mais connaître la vérité est encore plus qu’un devoir. Plusieurs personnalités Kabyles sont citées comme étant impliquées dans cette affaire. Personne ne sait pourquoi exactement les responsables du RCD continuent d’affirmer que ce sont les islamistes qui ont tué Matoub et pas le DRS ! Pour Nourdine Aït Hamouda, chef des GLD (groupes de légitimes défense) à Tizi-Ouzou, l’affaire de l’assassinat de Matoub Lounès est close et les auteurs sont connus, mais aucun argument n’a été avancé ! Une position qui en a intrigué plus d’un. Même le DRS a presque reconnu sa responsabilité.

Ce crime comme, celui d’Ameziane Mehenni, puis de Rabah Aïssat élu du FFS à Tizi-Ouzou, ne sont que les derniers assassinats politiques des services secrets algériens. D’autres ont été commis par le passé, mais la justice n’est pas encore rendue.

Tôt ou tard, le peuple Kabyle, à travers un Etat souverain mettra en lumière la vérité et fera justice. Si l’Algérie réclame à la France de reconnaître ses crimes commis durant la période coloniale, la Kabylie aussi fera de même un jour pour l’Algérie.

Saïd F