1er anniversaire de l’indépendance culturelle de la commune d’Aokas

0
Armand Vial à Aokas
Armand Vial à Aokas

AOKAS (Tamurt) – La célèbre marche pour la liberté d’expression et pour le rejet de l’autorité étatique, organisée le 29 juillet de l’année écoulée par le mouvement citoyen d’Aokas et dont le premier anniversaire aura lieu le dimanche prochain, sera célébrée par l’association culturelle Azday Adelsen N’Weqqas.

C’est l’occasion pour cette dynamique association kabyle de concocter un riche programme pour une manifestation culturelle placée sous le slogan « Livre et citoyenneté » qui s’étalera dès ce samedi jusqu’au samedi prochain, période durant laquelle un salon du livre permettra aux amoureux de la littérature de visiter l’exposition qui sera organisée au centre culturel Rahmani Slimane de la localité. Il y aura également au programme l’animation d’une conférence avec des juristes, une table ronde autour de la citoyenneté et de la liberté d’expression, un gala artistique durant la soirée du jeudi et la tenue durant cet après-midi du samedi, premier jour de la manifestation, d’une  conférence-débat animée par l’écrivain Armand Vial autour de son livre intitulé « Mon chemin de terre ».

Avec la proclamation de la journée du 29 juillet comme celle de la liberté d’expression et du rejet de l’autorité étatique, la station balnéaire d’Aokas rentre dans l’histoire de la république kabyle. C’est en organisant une marche grandiose à laquelle ont pris part beaucoup d’acteurs de la société civile venus de toute la Kabylie et en faisant face aux policiers venus les intimider, les citoyens d’Aokas ont imposé leur autorité en refusant, depuis, de demander des autorisations pur la tenue de n’importe quel événement culturel.  Aokas a eu son autonomie culturelle depuis ce fameux 29 juillet 2017.

Amaynut