1er CD/DVD de Ferhat Mansouri – Un hommage à la langue Kabyle et à Da Slimane Azem

0

En Algérie, il anima des galas de fêtes, dans certaines villes et villages en Kabylie (Maisons de cultures, le TRB, les stades…), tout comme il participa à plusieurs événements au niveau de Bougie, tels que les séminaires sur le congrès de la Soummam…etc, où le chanteur a une chanson sur le sujet, où il dira « Yenna‑d wemjahed, yenna‑d deg awal‑is, awal ur yelli, kker ma d‑nadiḍ ɣef later, smaḥ i rekkḍeɣ, yak lḥeq yebna ɣef tidett », une chanson patriotique sur les Maquisards de la guerre de décolonisation.

Mansouri a fait sortir son nouvel album sous forme de CD/ DVD il y a de cela quinze jours (1er juin). Un album qui traite différents sujets, entre autres les origines, la langue, l’exil et l’amour. Ce premier CD/DVD a, selon le concerné, plut aux gens, cela même si le nouveau produit n’est là que depuis quinze jours.

« Cet album est une nouveauté pour moi, du moment qu’il s’agit là de mon premier CD/DVD clips. J’espère bien qu’il plaira aux gens et que ce produit réussira plus que les produits audio que j’ai déjà sorti. Avec peu de moyens, j’ai décidé quand même de faire sortir un CD/DVD. Dans ce dernier, vous trouverez des chansons sur l’amour, ou je parle de ma jeunesse et de Laakel. Tout comme j’ai fait une chanson sur la langue Kabyle ou je disais A« win ifehmen yeɣra, yessen yezwer yettɛeqqel, tameslay idammen, mmet yiwen ad d‑ibeddel». Ce qui veut dire que la langue maternelle et nos origines ne peuvent être oubliées. On doit la protéger et travailler tous ensemble pour que cette langue aille toujours de l’avant, afin qu’elle ait encore une grande place parmi les nations du monde entier. Quand on dit taqbaylit, c’est le nif, la vérité, l’honneur », dira le chanteur.

Dans le même album, on trouvera aussi une chanson sur l’exil, où le chanteur s’est inspiré du regretté Slimane Azem. « Personne ne peut oublier Dda Sliman, ad t‑irḥem Rebbi, et c’est pourquoi, j’ai décidé de m’inspirer de son exil et pour tous ceux qui ne sont plus de ce monde ».