2 hommes, 1 projet et 2 réalités

16

CONTRIBUTION (Tamurt) – Comme d’aucun l’ignore, la famille souverainiste kabyle a subi une petite crise au sein de ses différentes structures récemment. Cette crise a été révélée par le discours de Ferhat At Sâid du 25 septembre 2016. Nous y avons appris que le gouvernement algérien tente de faire des rapprochements avec le président du MAK, Vuâziz Ucebbi, afin d’entamer des pourparlers et des négociations sur une éventuelle autonomie de la Kabylie. La rumeur en a ajouté que le gouvernement algérien s’est servi de certains kabyles comme émissaires. Ces derniers n’inspirent pas confiance et ils ont déjà trahi.

Vuâziz, président du MAK, a été donc approché et il a tendu l’oreille. Sans plus. Il a pris la peine d’informer le président Ferhat At Sâid à cet effet. Ce que je retiens surtout au sujet de Vuâziz, c’est l’énorme pression qu’il subit quotidiennement. Il est le chef sur le terrain et il fait face, non seulement aux problèmes organiques et d’organisation sur le terrain mais aussi aux ruses et subterfuges du gouvernement colonial algérien. Le tout sans moyens et dans un climat d’insécurité et de peur constante. Malgré tout, il a fait un travail gigantesque et il a sillonné la Kabylie de fond en comble. Son charisme et sa langue kabyle digne d’un grand amusnaw ont rallié à la cause indépendantiste des milliers de jeunes kabyles. Vuâziz est aujourd’hui, à mes yeux, un infatigable militant, loyal et courageux. L’Histoire retiendra son nom.

Ferhat At Sâid, président de l’G.P.K., est l’homme par qui tout a commencé pour la cause souverainiste kabyle. Prendre le leadership d’une telle cause est une responsabilité grandiose devant l’Histoire. Au-delà de ce qu’il avait à affronter comme problèmes de tout ordre, il est tenu responsable, aux yeux de tous, des agissements des militants de premier plan. S’il y a succès c’est Ferhat, s’il y a échec c’est Ferhat. Il n’y a qu’à regarder ce qu’en dit la presse algérienne à son sujet dans toutes sortes de circonstances. Le fait qu’il soit en exil, et le fait que certaines nouvelles et rumeurs vont en se maquillant, font en sorte que les échos qui lui parviennent, de manière directe et franche ou de manière indirecte et douteuse, installent le doute. Il doit tout le temps juger en se basant sur la parole des uns et des autres. Ne voulant pas être tenu responsable d’un échec, il réagit. Peut-être un peu fort parfois, au goût de certains d’entre nous mais il est comme ça.

Que ce soit pour Ferhat, que ce soit pour Vuâziz, le projet est le même. L’objectif n’a pas changé. Le sens même de leur démarche politique réside totalement et entièrement dans l’intérêt suprême de la Kabylie. Peu importe les éventuelles divergences qui pourraient exister entre eux, le fait que les deux font passer la Kabylie avant tout autre considération est déjà en soi une solution à la crise. Le fait que les deux avaient annoncé faire recours au conseil national du MAK ou à un congrès extraordinaire prouve que les deux hommes croient en la démarche démocratique. La cause kabyle a besoin de Ferhat et de Vuâziz et de tous les militants sincères. La cause doit passer avant les hommes car pour réussir, elle est condamnée à leur survivre.

Faire autrement que se parler, se comprendre et s’entendre pour continuer le combat main dans la main, c’est faire le jeu du gouvernement colonial algérien. C’est lui donner raison et lui ouvrir les portes qui lui permettront d’entrer dans la forteresse et briser la famille souverainiste kabyle. On ne peut pas se permettre une chose aussi horrible après tant d’efforts et de lutte. Tout le monde doit mettre de l’eau dans son vin. Et crions à l’unisson: vive la Kabylie libre et indépendante!

Contribution de Mack Ait Aoudia

16 COMMENTAIRES

  1. Je cite:
    « … Il est le chef sur le terrain et il fait face, non seulement aux problèmes organiques et d’organisation sur le terrain mais aussi aux ruses et subterfuges du gouvernement colonial algérien. Le tout sans moyens et dans un climat d’insécurité et de peur constante. … »

    Vous ne vous rendez certainnement pas compte, mais dans ce passage, reside le diagnostic du mal, qui sevit le MAK. Un dicton ANglais dit ceci « Never put all your eggs in the same basket. », c.a.d. « Ne jamais mettre tous les oeufs dans le meme panier. » – N’est-ce pas le « Pe’che’ Originel » du Communisme?

    On ne peut presser, intimider, etc. que quand les points de pression sont minim – sinon, il faudrait presser, intimider et manipuler des Millions de Kabyles. Huh, ca c’est une bonne manipulation, c.a.d. negotiation – mais, une ou les Millions ont la main forte !

    Il n’y a pas que Ferhat ou Cabib qui soient completement enguage’s a 100%, dans la seule et unique cause qu’est l’Independance – un droit pur et simple – Nous sommes des Millions a l’etre. Mais, nous n’avons que 2 chefs ! Pourquoi bordel « des chefs » et non des fonctions ? Un Mouvement comme le MAK a besoin d’etre comme une pieuvre, a mille tetes, ce que meme les betes et mechants barbus ont compris, mais pas nous, et c’est domage. Le dirigisme implique le berger et le troupeau, et ca, il n’y a pas de plus humiliant. Or, en matiere d’humiliation, le regime mafieux est champion – a la difference qu’il nourrit aussi, alors que le MAK a besoin d’etre nourrit. On ne peut plus fonctionner a la FLN d’autrefois. Timbrer les gens de manipulateurs, infiltrateurs, etc. a chaque fois qu’ils osent penser autrement et s’exprimer, est une guarantie d’echec. Il est temps de changer de demarche.

  2. Ca sent l’intox toute cette histoire mais Mass Vuaziz est trop intello pour ce genre de coup bas.

  3. La dernière interview de Mass Bouaziz a mis les choses au clair.
    Il est appartient à chacun de nous d »apporter sa pierre de contribution à l »édifice de notre souveraineté

  4. Les Janissaires d’Alger se trompent le M.A.K, n’est les AAROUCHS, la preuve, sa tentative de manipulation à échouée s’ils sont vraiment sincère, qu’ils acceptent l’organisation sous les hospices des organisations internationales d’un RÉFÉRENDUM d’autodétermination, à l’image de celui qu’a organisé par la FRANCE en 1962, et celui organisé récemment par la Grande Bretagne en ECOSSE autour de 2 questions et non 3…!!!

    1. êtes-vous pour l’indépendance de la Kabylie ? 2. êtes-vous pour le rattachement de la Kabylie à l’Algérie?

  5. l´Algerie uni et indivisible ( sa vrais version : Algerie uni Arabe et indivisible par la démocratisation des Amazighs )
    meme un champ économique entraine de participer au manoeuvre et la manipulation de la démocratisation ! Ooredoo participe en matière de marketing vers la démocratisation des Amazighs répondant au normal et au éxisgeance de l´OMS , Arabiser les Amazighs par une démocratisation marketing ! le vis versa aulieu de développer l´école Axxam n Tmusni ! introduire et l´évoluer a travers le territoire ! elle sera une réussite totale
    par une vraie démocratisation ! audela l´histoire d´Oredoo sera inscrite et participatif dans l´adhésion de l´Algerie
    a l´OMS mais Ayenna iguellen af Uccen Yulghel af tighsi .

    Voila un titre des médias Algerien avec la complicité d´Oredoo .
    Ooredoo s’engage dans la démocratisation de la 4G en Algérie

  6. Mass Vuazziz et Mass Ferhat , des sensibilités différentes mais un projet commun « la Kabylie » . Le premier subit directement la pression d’un pouvoir dictatorial qui ne lui fait aucune concession, d’où son pragmatisme . Le second du fait de son exil , moins soumis aux vents mauvais du régime est là pour indiquer le Cap tout en devant tenir compte des réalités du terrain . D’où la nécessité continuelle pour eux et les militants des deux côtés de la Méditerranée à rester continuellement en contact , alors que les sbires du régime multiplient les agressions tout en cherchant à créer des dissensions bizantines . Mais que ce soit l’un ou l’autre , leur intérêt personnel passera toujours après celui de notre Patrie.

  7. Le MAK fait des avancés considérables grâce à tous ceux qui sont épris de l’amour de la Kabylie. L4heure maintenant est à la sérénité et à la politique. Les enjeux sont très importants et nécessitent de la discrétion, du savoir faire politique et de la confiance.
    Vive la Kabylie libre et indépendante, vive Ferhat M’HENNI, Vive Bouaziz AIT CHEBIB.

    • Je ne sais de quelle sensibilite’ vous parlez – nous sommes en guerre, et ils sont en 1ere ligne – Une vie sans orgueuil ou honneur est un gaspillage de temps – tamrat !

  8. Diviser pour mieux régner
    Attention a yathmathen !!!! Telle à toujours été la devise de ceux qui tiennent le pouvoir.
    Soyons objectif, regardons droit devons nous et cardons le cap, n’oublions pas notre objectif qui est uniquement l’idéal de la kabylie et de notre culture.
    Soyons derrière ceux qui mène le combat et nous devons les soutenir pour un idéal commun,
    Ne pas tomber dans le piège svp

  9. Autre ce que j’ai ecrit plus tot, les menaces sur Chebib, sous forme de carotte et de baton, sont en fait dirige’es contre Mhenni et la diaspora Kabyle qui sont arrive’s a inscrire la question Kabyle, dans tous les agendas, depuis les Services de toutes les Nations, aux Institutions ONUssiennes. Mieux encore, la libre circulation de tous les MAKistes et leurs protections dans diverses capitales du monde, en dit beaucoup – aussi bien sur la perception de tout ce monde, du MAK et sa legitimite’ ainsi que celle(perception) porte’e sur le regime, dont les manoeuvres de nous destabiliser ne sont enttendues par personne. Mais comme le disent certains, incluant Mas Chebib et Mhenni, et le pensent tous – Le MAK et l’independance de la Kabylie, n’est pas une affaire de personnes, mais de Peuple par millions, et au-dela, de restitutions des valeurs occidentales, en leur lieu de naissance – La Numidie antique, ou ce qui en reste, la Kabylie. Ces deux lignes ne se croisent pas, elles sont paralleles et complementaires. Mais tous moustachus mais depourvus de masculinite’, nous allons devoir que les femmes occidentales prennent partout le pouvoir et liberent leurs soeurs, c.a.d. nos femmes que nous ne meritons pas. Nous pourrons alors, derriere les pans de nos soeurs l’ouvrir – sinon, le Discours de Mas Mhenni, n’est autre qu’une declaration de guerre a ce regime – a vos armes ou a genoux !!!

    Le maquisard est et a toujours ete’ en guerre, et ceux d’entre nous qui partageons son honneur, sont avec lui, « QU’IL AIT RAISON OU QU’IL AIT TORT ! »

  10. je vois qu’on a censuré le premier commentaire.
    Je le reposte comme méme
    Je dis bien que un des deux va tomber, et que ca sera bien le petit gros

  11. Je ne comprends pas pourquoi tamurt.info fait passer des messages qui vont à l’encontre des intérêts du combat de la Kabylie alors que je suis toujours censuré dans les sites arabo bougnoulo musulmans. Le combat de la Kabylie et du MAK pour la démocratie et la liberté ne concerne que les kabyles et aucunement des intrus arabes ou pseudo kabyles à la soldes des services algériens ou autres charlatans. le site TAMURT doit réunir des débats constructifs autour de l’idée de l’indépendance de la Kabylie. La diversion et la zizanie doivent être détectées et bannis par les administrateurs du site. La communication aussi est une arme redoutable qu’il faut savoir manier politiquement.
    La démocratie ce n’est pas laisser tout le monde injecter son venin en toute liberté NON ! Les enjeux sont très importants et tout doit être sous contrôle y compris la démocratie !

    • J’espère bien que c’est ton gros cul qui va exploser avant le petit gros.
      Casse toi de ce site gros bougnoule !

Comments are closed.