Aγriv: le village a tranché, le village a raison

21

AGHRIB (Tamurt) – Win yefɣen ttewfiq n taddart, taddart a t-teffeɣ. Ils ont de la chance, yekfa zzman n yiɣil, sinon leur cas serait un épisode négligeable parmi ceux d’entre eux qui engendrent puis pleurent leurs orphelins.

Un projet immobilier, un chantier au stade des fondations, que pour des desseins inavoués de propagande la presse algérienne appelle mosquée. Mais qu’est-ce qu’un lieu de culte? La Kabylie n’a aucune leçon à recevoir en matière d’infrastructures religieuses. Nous sommes la seule région qui compte plus de mosquées que de villages. Et surtout la Kabylie n’a pas attendu l’État ou un parti politique fut-il islamiste pour construire ces mosquées.

L’épisode d’Aɣriv n’est que l’instrumentalisation politique d’une affaire interne à un village. C’est parce le village s’appelle Aɣriv que l’affaire a eu autant d’écho pour être portée au niveau national. Elle vise essentiellement à discréditer le docteur Saïd Sadi président du RCD, qui rappelons-le est originaire de ce village. Pour les islamistes et leurs alliés du sérail, c’est une aubaine. Enfin une preuve que ces éradicateurs, ces laïcs, ces mécréants sont contre l’Islam.

L’implication directe d’Arezki Aider député du même parti dans cette affaire n’arrange rien. Au fond, qu’a fait le député de Tizi Wezzu, si ce n’est en premier lieu suivre sa base, ce qui est à son honneur? Comment peut-il faire autrement quand on sait que l’assemblée du village a décidé de ne pas construire cette deuxième mosquée? Quel Kabyle, aussi prestigieux fût-il, contredirait les délibérations de taddart?

Et pourtant les Kabyles qui défient le droit coutumier existent, ils sont dans cette association religieuse proche du parti islamiste le MSP. Ces islamistes qui depuis la nuit des temps crachent leur haine sur cette société qui se réfère à la sagesse populaire là où d’autres ne jurent que par la religion et la Charîa. Ils veulent en découdre avec cette spécificité dont la Kabylie puise son identité et résiste contre l’aliénation.

Les animateurs de l’association religieuse se croient au-dessus du village. Ils préfèrent la voix salafiste à la voie de la raison. Ils n’ont pas conscience de la portée de leur geste. Désormais, ils sont bannis à jamais. L’assemblée a décidé qu’il n’y aura pas de deuxième mosquée. Chiche! Si vous êtes des hommes, passez outre. Le jour, peut-être, où l’Algérie deviendra une République islamique.

D’ici là, les citoyens d’Aɣriv, à leur tête Mas Saïd Sadi, font honneur à la démocratie.

Zahir Boukhelifa pour Tamurt

21 COMMENTAIRES

  1. Bravo pour avoir relevé encore une fois ce défi ! Vous avez fait honneur à vos ancêtres et à tous ceux qui ont la Kabylie dans le coeur ! Vive le droit coutumier, plus juste et respectueux de l’âme berbère que l’actuel droit algérien, arabo-islamique pour ne pas dire intégriste qui ne satisfait que ceux qui ont fait de ce pays un désert ! Bravo encore une fois pour avoir fait honneur à l’un de vos illustres enfants :le Dr Saadi !

  2. On ne parle pas de démocratie et de laïcité avec des voyous mahométans! il faut tenir des langages qu’ils comprennent et organiser dans les villages des expéditions punitives pour nettoyer la Kabylie de cette merde musulmane. Non seulement il faut arrêter la construction de nouvelle mosquées mais programmer la destruction d’un bon nombre de celles qui existent déjà.

  3. Autant je suis d’accord sur le fait que qu’il y ait lieu de soutenir et de défendre les citoyens d’Aghrib contre ces barbouzes, y compris le député du RCD Arezki Aider, personnellement impliqué dans cette affaire, tout autant que Said Sadi, impliqué indirectement…

    Mais vous n’avez pas besoin de justifier de l’islamité de la Kabylie et encore moins de vous féliciter du plus grand nombre de mosquée…en Kabylie ; ceci devrait plutôt vous affliger!!!

    Ensuite, j’espère que le RCD et à sa tête Said Sadi « retrouvera » le chemin de la nation kabyle…plutôt que celui de la nation algérienne dont on connait la définition…n’est-ce pas ? Parce que, pour l’heure et depuis la « reddition » franche et totale de ce parti, il n’y a vraiment pas de quoi être fier de « Mass Said Sadi » et encore moins de sa démocratie outrageusement entachée de RAHMA…cette « tache » a noircit à jamais l’image de ce parti. Alors, allons-y doucement avec le RCD et pas question de se faire « enfariner » une nouvelle fois ! Que ce soit bien clair !!!

  4. Je vous demande sincerement de me pardonner, de pardonner mon erreur qui est due a la célérité avec laquelle j’ai ecrit mon commentaire—souvent on ne fait pas attention au choix des mots et cela est grave parfois quand le sujet est tres sensible. Ce que je voulais reellement dire par « N’oublions jamais que la Kabylie a ete islamise que vers les 17 eme siecle… » est que l’islam n’a penetrer en Kabylie que vers le 17 siecle avec l’arrivee des marabouts qui mourraient de faim dans leur desert sud-marocain. Leur unique gagne-pain ou chance de survie physique et economique etait de faire comme les arabes—s’autocoloniser pour s’autodetruire par l’emploi d’une mythologie absurde et barbare (islam). La famine de la tyrannie arabo-islamiste en Afrique du Nord a rendue fous bcp de berberes, et cela continue a ce jour, car les colons arabes payent bien le berbere qui renie sa race et sa culture et tuent celui qui est digne et qui lutte pour que vive son peuple amazigh. L’histoire nous donnent bcp d’exemple.

    Je crois qu’il faut un travail d’investigation historique sur ce sujet. Un travail de recherche objectif qui se chargera de desaraboislamiser l’histoire de la Kabylie. Le livre de Boulifa, pour celui qui sait lire entre les lignes, dit ce qui suit (veuillez me corriger si je me trompe) :

    L’islam n’a pénétré en Kabylie que vers la fin du 17e siècle !

    La Kabylie n’a jamais adopté l’islam et ne l’adoptera jamais ! La Kabylie a solicité entre le 16e et le 17e siècle (à cause des guerres incessantes depuis plusieurs siècles qui l’ont rendue complètement faible moralement, economiquement, et politiquement) l’aide des Marabouts perches comme des corbeaux sur les sommet de nos montagnes pour venir à bout de la tyrannie du royaume de Koukou, des Turcs d’Alger, ainsi que des violence incessantes interne entre tribus. (PETITE PARENTHESE ICI : IL EST A SE DEMANDER SI LA TRISTE SITUATION QUE VIVAIT LA KABYLIE A CETTE EPOQUE LA N’A PAS ETE ENGEANDREE PAR LES INGERENCES ENNEMIES ARABO-ISLAMISTES DANS LES AFFAIRES KABYLES COMME C’EST LE CAS AUJOURD’HUI, ET CE, TOUJOURS DANS LE BUT DE MAINTENIR LA KABYLIE A JENOUS SOUS LA DOMINATION ARABO-ISLAMO-TERRORISTE). Bien sûr, les Marabouts ont travaillé sous les ordres laïques et l’héritage séculier des démocrates républicains Kabyles sans imposer leur islamité ou leur arabité aux habitants du Djurdjura ! Sinon, ils auraient été chassé avec des coups de pieds dans le derrière comme Boutef l’arabo-terroriste, qui, à l’instar des Turcs, a trouvé ses Koukous- Hannachi, Rebrab, les Benyounes, Ould Ali Elhadi, Ait Hamouda, Said Saidi, Ait Ahmed etc.- en Kabylie.

    Les Marabouts n’ont réussi à pénétrer en Kabylie qu’une fois ils ont assuré les redoutables et démocrates Kabyles libres de se mettre exclusivement au service de leur intérêts moraux et matériels—Liberté et indépendance pour la Kabylie— en luttant ensemble contre l’oppresseur qu’il soit local-les Belkadhi-ou étranger-Turcs, Espagnoles, Français, etc. ! Et tout cela s’est passé entre la fin du 16e et le début du 18e siècle !

    En revisitant l’histoire de la Kabylie, vous verrez que les Kabyles, en hommes libres et en avance sur les reptiles auxquels ils ont eu affaire depuis l’antiquité à ce jour, n’ont fait qu’utiliser les moyens temporels et spirituels à leur portée, et ce, uniquement quand la neccesité le leur dictait pour sauvegarder la liberté et l’indépendance de leur nation-LA KABYLIE !

    Le Peuple Kabyle sans jamais avoir accepté l’islam a bien été contraint a une certaine époque d’utiliser l’islam comme bouclier contre son extermination programmée par les colons terroristes arabo-musulmans. Pour le peuple kabyle, faire semblant d’accepter l’islam lui garantissait la paix et leur evitait d’etre la cible des colons arabo-islamo-terroristes. Mais jusqu’a quand ??? D’aileurs, n’est-ce pas le cas de tous lespeuples dits musulmans qui sont reduits en esclavages par leurs regimes terroristes mahometans ???

    La Kabylie n’est pas islamisable car le Djurdjura est crée pour être indépendant, libre, laïque, et athée !

    Les Kabyles s’étaient alliés à tous les courants Chrétiens et Islamiques (hammadites, Almohades et les Almoravides) qui prônaient la liberté et l’indépendance et qui dénonçaient l’oppression à leur débuts car l’Amazigh Kabyle est un être libre, tolerant, democrate, et juste. Mais dès que ces mouvements devenaient puissant, surtout, surtout, et surtout grâce au concours du peuple kabyle, ils devenaient tous tyranniques ; ce qui explique leur abandon par les enfants du Djurdjura. Avant le 16e siècle, sans être islamisés, les Kabyles n’étaient que des alliés de tel ou tel mouvement revolutionnaire dans le seul but de sauvegarder la liberté et l’indépendance de leur nation point barre !

    {{Ils s’alliaient avec X ou Y rien que pour éviter au Djurdjura et au monde l’humiliation d’une tyrannie !}}

    Avant la fin du 16e siècle, il n’y avait pas l’ombre d’une mosquée en Kabylie ! Les Kabyles ont subit l’instabilité causée par les benuhilal qui les ont chassé de leurs terres agricoles et les ont contraints à se refugier dans leurs montagnes, ce qui a provoqué l’allergie du peuple du Djurdjura envers les sauvages arabo-islamiques et l’islam. C’est vers le 17 siècle et sous l’influence du maraboutisme que les mosquées ont commencé à pousser comme des champignons en Kabylie ! Les Marabouts ont profité de ces deux siècles 16e et 17e quand la Kabylie était complètement ruinée par des conflits internes et externes pour s’incruster à l’indomptable Djurdjura. (C’EST LA MEME STRATEGIE QU’UTILISE AUJOURD’HUI LE REGIME COLONIAL D’ALGER. CELLE QUI CONSISTE A RUINER LA KABYLIE MORALEMENT ET ECONOMIQUEMENT POUR POUVOIR LA MAINTENIR SOUS DOMINATION ARABO-ISLAMO-TERRORISTE).

    Pour la tyrannie de Koukou, mon propre grand-père m’en a raconté quelques graves bêtises de ce roi qui avait sacrifié le système de gouvernance républicain des Kabyles pour imposer son autocratie et son despotisme (monarchie) qui avait ruiné le moral du premier peuple démocrate dans le monde, le peuple Kabyle !

    P.S. Jusqu’au jour d’aujourd’hui, j’ai trois oncles très âgés qui deviennent rouges de colère quand quelqu’un ose leur demander de se mettre à faire la prière Miyizanilma, et ils répondent souvent : « Vous me prenez pour un con ! Si Dieu existait réellement, ils n’aurait pas parlé aux arabes, il les aurait exterminés ! Allah est une invention d’un groupe d’arabo-terroristes qui avaient comme chef sanguinaire le prénommé mohzvel ! Laissez-moi traquille avant que je m’enerve. »

  5. ma tzemmrem a£ tesnulfum deg usmel-a yiwen unasiw am apuléé.com ne£ imyura.tanemmirt.

    deg ttadart nne£ ulac ljame3.

    zik mi mazal llan yim£aren i tzallan nattawi-ten s tkerusin s nuva £er weqas ne£ bacaro.

    ma d tura d lehna llan krad i yetzallan s3an tikerusin truhen iman-nnsen.

    ula d yiwen u d yeqar a nesnulfu ljame3.

  6. « {Nous sommes la seule région qui compte plus de mosquées que de villages.} »

    On dirait que vous en êtes fiers ! D’abord si chaque village compte traditionnellement une mosquée comment peut-il y avoir plus de mosquées que de villages ? De plus cet excès de zèle religieux est très loin de caractériser les moeurs foncièrement laïques de la société kabyle. Cette assertion me rapelle celle de Belaid Abrika en réponse à l’islamiste Nahnah qui l’avait traité de jésuite à cause de son look : dans les colonnes de la presse algérienne Abrika lui rapelle qu’il n’y a pas plus musulmans que les Kabyles, que la wilaya de Tizi ouzou est celle qui compte le plus grand nombre de mosquées et que et que…soit tout ce que le sieur de poteaux Nahnah cherchait à entendre pour être rassuré que la Kabylie était encore dans le giron de la oumma et du dar el islam. Jusqu’à quand parlerons nous comme ça? Pourquoi cherche-t-on à se justifier? Quels comptes avons nous à rendre? Pourquoi ne pas répondre « JE NE SUIS PAS CROYANT, CA ME REGARDE, JE SUIS CHEZ MOI ET JE T’EMMERDE? {{c’est seulement le jour où les Kabyles tiendront ce langage qu’il viveront en paix!}}

  7. On ne sessera jamais de le repetter aux ignorants merdiques kabyles que la mosquee est une institution coloniale arabo-islamo-terroriste. Sa presence en Kabylie ne sert qu’a transformer les Kabyles en arabes.

    Un Kabyle qui sait que le prophete des arabes (mahomet) est un pedophile et terroriste egorgeur, je ne vois pas pourquoi il tolererait l’implantation d’une mosquee dans son village, sauf s’il veut reelement que ses enfants deviennent des terroristes anti-Kabyles exterminateurs de sa famille et de sa race amazighe.

    P.S. Je vous prie de ne pas censurer cette verite sinon vous vous rendrez complice de l’extermination de votre propre peuple. Merci de votre comprehension.

  8. « Quand l’Homme céde sa raison, il n’a pas plus de garde restante contre l’absurdité la plus monstrueuse; et comme un navire sans gouvernail, il est le sport de tous les vents. » – Thomas Jefferson.

    « Je ne crois pas en la foi professée par l’Église juive, par l’Église romaine, par l’Eglise grecque, par l’Église turque, par l’Eglise protestante, ni par aucune Église, que je sache. Mon propre esprit est ma propre Église. « – Thomas Paine

    J’invite mes conpatriotes kabyles a rester vigilants et surtout a rester rationnels a l’instar de leurs ancetres. N’oublions jamais que la Kabylie a ete islamise que vers les 17 eme siecle a un moment de declin total de notre nation kabyle ruinee par les guerres et la famine suite aux surprises climatiques et aux invasions terroristes arabo-islamistes. La Kabylie est, a ce jour, une colonie islamiste des envahisseurs egorgeurs arabo-islamistes qui obeissent a une mythologie satanique, exterminatrice, et esclavagiste mahometo-imperialiste.

    La Kabylie ne sera elle-meme, libre, amazighe, prospere, autonome, et forte que si elle parvient a se liberer du joug colonial arabo-islamo-terroriste qui l’a reduit en esclavage depuis 5 siecles. Soyons alors dignes et arretons de perdre notre temps comme des cons pour faire gagner notre ennemi arabo-islamo-exterminateur qui reve d’inclure la Kabylie, la nation kabyle, dans son royaume mahometo-demoniaque.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici