B. Sansal à Munich, le 23 avril 2010 : L’autonomie de la Kabylie comme solution à la crise algérienne

8
Boualem Sansal

DIASPORA (Tamurt) – Les problèmes de la Kabylie, région montagneuse située à l’Est d’Alger, qui a été un bastion de la lutte de libération algérienne contre le colonialisme français, sont certes très complexes, mais le problème principal réside dans la volonté du régime militaire ayant pris le pouvoir après l’indépendance de l’Algérie en 1962, d’imposer une politique de réislamisation et d’arabisation qui devait être un préalable à l’unité arabe.

_ Il se trouve que la Kabylie est habitée par des Imazighen – comme se dénomment eux-mêmes les autochtones d’Afrique du Nord communément appelés Berbères – non arabisés, qui sont fermement décidés à conserver leur langue, leur culture et leurs structures démocratiques.

_ En 2001, il ya eu des manifestations imposantes des Kabyles contre la dictature et les effets désastreux de la politique d’islamisation et d’arabisation. _ L’indifférence et les réactions négatives de la population des Algériens arabisés ont encouragé le régime algérien à « normaliser » la Kabylie grâce à l’envoi massif de militaires et de prédicateurs islamiques dans cette région.

_ Actuellement, la Kabylie est instrumentalisée pour montrer aux populations arabisées que le régime militaire est le meilleur défenseur de la nation arabe et de l’islam.
_ Le premier roman de Boualem Sansal « Le serment des barbares » paru en 1999 a obtenu le prix Tropiques et le prix du Premier Roman. Plusieurs romans ont suivi, qui tous ont été traduits en allemand.
_ En raison de sa critique des conditions de vie imposées aux Algériens et son rejet de l’idéologie arabo-islamique, Sansal a été renvoyé du ministère de l’industrie où il occupait un haut poste. Ses derniers livres «, poste restante :Alger » et « Le village de l’Allemand », où il traite de la falsification de l’identité algérienne et des similitudes entre l’islamisme et le nazisme, ont été interdits en Algérie. Sansal lui-même a été voué aux gémonies par la presse algérienne. Le fait qu’il ait repris les thèses défendues par les Kabyles sans qu’il soit Kabyle lui-même y est certainement pour quelque chose.

_ La conférence aura lieu Münich, le 23 avril 2010, à 19h, à la Eine-Welt-Haus,
Schwanthalerstrasse 80 D-80336 Munich

_ Entrée libre

_ D.K.F

8 COMMENTAIRES

  1. Un grand merci monsieur SANSAL de dire la vérité TOUTE LA VERITÈ sur notre peuple KABYLE humilié et martyrisé sur sa terre en méditerranée occidentale ,traversée par le mériden de greenwich,comme la terre anglaise et que l’imposture coloniale araboislamique veut à tout prix qu’elle devienne une IMPOSTURE terre ORIENTALE du NON MOINS IMPOSTEUR maghrebarabe !!!!

    Le pouvoir araboalgeromusulman a commis le grand hold-up du siécle en dépossédant notre peuple ,comme vous dites si bien, de son indépendance,conquise par les chaouis et les kabyles, pour transformer l’algérie en 40ans en une prison arabomusulmane que les HARRAGAS,boats peoples algériens ,préferent fuir par la mer et affronter la mort que d’y vivre une vie misérable imposée par la colonisation arabomusulmane,vie misérable dans laquelle le peuple kabyle est maintenu ,par la répression militaire arabomusulmane algérienne , comme des dhimmis ,sous hommes au service des colons araboislamiques du clan des arabes de tlemcen ,et de celui auquel ils sont associés pour martyriser le peuple kabyle,le clan des généraux algériens,qui permet à l’assassin bouteflika de kabyles avec ses tortionnaires sanguinaires médienne mohamed et zerhouni et leurs MISSIONNES pseudo terroristes qui terrorisent la kabylie,avec la bénédiction des supplétifs kabyles araboizanisés au service des colons arabes et la bande de voyous groupés dans L’association de la racaille nommée fln-ugta-enfants de chahid-jeunesseflnoalgérienne-anciens moudjahidine,et les affaires islamoreligieuses ,avec leurs partis fantôches qui quadrillent le pays FLN,FN,PARTIS ISLAMIQUES ,PT,et LES DEUX PARTIS DITS KABYLES TOLERES et à qui ,l’ennemi de la kabylie boutef,octroie une partie misérable de la rente pétroliére pour l’aider à maintenir la kabylie sous le GIRON COLONIAL PANARABISTE

    Prenez soin de vous Mass SANSAL ,ce pouvoir que se disputent le clan de boutef l’ex noceur des folles nuits de la diplomatie boumediennienne,allié aux kabyles collabos et,surtout aux généraux n’aime pas les personnes authentiques,honnêtes qui aiment leur terre et leur peuple, qui les démasquent et divulguent leurs méfaits et la HOGGRA(joug) qu’ils infligent à un pauvre peuple dépossédé de tout depuis 40ans ….pensez à ce qui est arrivé à L’AUTRE ECRIVAIN KABYLE ,comme vous ,qui revendiquait votre kabylité de cette terre kabyle D’ATH MERDES (boumerdes),Tahar Djaout,à Matoub Lounes …ET A TOUT CEUX QUI ONT DIT LA VERITÉ…..faites attention à vous Mr SANSAL NOTRE TERRE NUMIDE EN MEDITERRANNEE OCCIDENTALE A BESOIN DE VOUS.

  2. [voici de la saine lecture->http://www.scribd.com/doc/30062922/La-Kabylie-Repression-Et-Projet-Dautonomie-464] qui convaincra les hésitants ou les naïfs de l’impérieuse nécessité
    de mettre fin au« boulet algérie» qui leste le pied de la Kabylie.

  3. «{{ {comme solution à la crise algérienne} }}» ? Ah non Monsieur Sansal ! que «{la crise algérienne}» se résolve chez elle ! à sa manière ! comme et avec qui elle voudra ! Mais de grâce, laissez la Kabylie tranquille ! Elle ne doit, {{en aucun cas}}, être instrumentalisée à nouveau pour redresser le cloaque algérie ! «{chacun sa merde}», comme on dit !

    d’ailleurs, [ la chronique de {{Metref}} de ce jour est sans ambiguïté->http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2010/04/18/article.php?sid=98758&cid=8].

    Je connais votre production littéraire, Monsieur. Vous en avez « payé le prix », certes, mais après ?… il y a fort longtemps que vous savez que « votre Algérie » est un bagne duquel on ne s’évade pas. Ne continuez pas à vouloir lui rattacher la Kabylie ! Et encore moins à considérer cette Kabylie comme le remède, comme le soin intensif de son envahisseur atteint par une peste verte incurable !

  4. Contrairement a Benchicou, Boualem Sensal aime ses lecteurs qu’il considere comme ses amis.

    Merci Sensal, je vous sens seul comme tous les Kabyles prives de leur patrie par les colons nazis arabo-islamo-terroristes d’Alger.

    Merci encore pour votre coup de main, car vous au moins vous avez compris que la liberation de l’anegerie passe par la liberation de la Kabylie d’abord.

  5. Azzul

    « le problème .. réside dans la volonté du régime militaire … d’imposer une politique de {{ré}}islamisation et d’arabisation… »

    Le terme « re »islamisation ne réflète pas la réalité historique. Je crois qu’il est bien temps pour nous d’examiner l’histoire avec notre propre regard au de se la laisser dicter.

    Les paiens et chrétiens qui ont fuit les régions de l’est et les plaines et se sont réfugiés dans les montagnes, notamment en Kabylie, l’ont fait pour ne pas avoir à se convertir à l’islam. Ces illustres ancêtres ne sont pas plus musulmans que les non moins illustres kabyles qui y vivaient déjà sur place de puis les temps lointains. Leur esprit anime toujours les kabyles d’aujourd’hui et transparait en eux à travers l’amour du travail, l’attachement à la terre, à la communauté, le respect des ancêtres et de l’autel familial.

    Le terme qu’on retrouve dans les chroniques arabes « Bled laâdawa » qui désignait la Kabylie tout au long du moyen âge, ne pouvait être de mise s’ils s’agissait de parler de musulmans.

    Si les turcs n’ont jamais pu mettre les pieds dans notre pays, hormis quelques places du littoral, c’est surtout parceque nos aieux tenaient à notre mode de vie, à notre foi, au respect de l’autre, à notre façon d’être; choses qu’on ne trouvait plus ailleurs en pays beylek.

    Peut-on, alors, parler de réislamisation ?

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici