Quand les Harkis du Hizb-El aarabi (arabe) s’attaquent au MAK

11

CONTRIBUTION (Tamurt) – Concernant les gangsters au pouvoir, organisés en mafia bien structurée, l’honneur de l’Algérie ne les regarde pas. Étant des colonialistes arabo-baathistes, leur but, c’est d’en finir avec l’Algérie algérienne. Ils ont pratiquement tout détruit. L’Algérie n’est plus le pays de nos ancêtres. Elle est devenue un pays satellite du Machrek.

C’est le clone du Moyen-Orient, tel que la France l’a voulu. Même Saadane qui fût agressé avec l’équipe nationale de football en Égypte, déclare à qui veut l’entendre qu’il représente le football arabe. Pauvre Algérie qui s’ignore ! Pourquoi les arabophones algériens se présentent-ils comme des nationalistes algériens alors qu’ils ne représentent que le nationalisme arabe?

La télévision algérienne, ce monstre menteur est le porte-parole des services d’informations du Moyen-Orient. Elle tue à petit feu la spécificité culturelle algérienne.

On veut sauver la Kabylie par son autonomie, et là aussi, de nouveaux Harkis du Hizb-El aarabi (arabe) s’attaquent au MAK comme jadis les partisans de l’Algérie française s’attaquaient aux anticolonialistes algériens.

Les arabophones devraient prendre conscience de leur algérianité et soutenir le MAK, car celui-ci lutte contre le {«colonialisme indigène»} dixit Ben Brik, journaliste tunisien démocrate, emprisonné pour ses écrits contre Ben Ali, lors d’une interview à France 24.

Nos enfants doivent être fiers de nous pour avoir voulu la survie de l’Algérie et non sa perte orchestrée par des imposteurs qui ne s’interessent qu’à ses richesses.

Hsen Ammour

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici