Le MAK et ses émules

16
Kabylie
Kabylie

KABYLIE (Tamurt) – Pour rappel, la marche de la CADC n’a pas pu réunir plus d’une cinquantaine de personnes, et dont Tamurt.info en a fait l’annonce.

Le retour des Aarch sur la scène politique coïncide curieusement avec, d’un côté, l’annonce du Gouvernement provisoire kabyle, et d’autres, le remaniement ministériel dont on annonce d’ores et déjà la couleur.

Ceci étant, les délégués qui jouent sur le sentiment de victimisation, car, hormis, les blessés, les familles de martyrs et les commerçants ayant subis des désagréments, les initiateurs de la marche n’ont pas jugé utile d’appeler le peuple kabyle, comme ils le font par le passé.

L’itinéraire choisi est d’autant plus insignifiant que la marche prévue pour demain s’ébranlera du siège de la CADC jusqu’au siège de la wilaya. Et comme point de pression, les Aarch réclameront, pour une énième fois, le respect des engagements de l’État signés lors des négociations, comme, l’officialisation de tamazight comme langue officielle. Sur ce point, faut-il s’étonner quand on s’apercevra que le seul message est celui de réitérer « le caractère national des revendications de leur mouvement »?

Faut-il aussi souligner qu’avec les 3 millions de Kabyles lors de la marche noire du 14 juin 2001, le reste de l’Algérie avait choisi de nous barrer la route à l’entrée d’Alger, nous qui venions des montagnes… de Kabylie!

Amnay Ait Ifilkou pour Tamurt

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici