Procès des quatre chrétiens d’At Atteli : Un an de prison requis par le procureur

19

KABYLIE (Tamurt) – Notons d’emblée que cette affaire est divisée en deux volets dès lors que l’un des mis en cause, en l’occurrence le nommé Mahmoud Yahou, est poursuivi également pour délit d’hébergement d’un étranger. Sur ce point précis, après des explications données par leurs avocats, il ressort que le nommé Mahmoud Yahou a effectivement envoyé un certificat d’hébergement à un pasteur français qu’il a dûment signé et légalisé au niveau de l’APC (mairie) de Larbaâ Nath Irathen. Et le pasteur en question a été effectivement hébergé par la personne s’étant engagée à cet effet.

Cependant, la suspicion a commencé à peser sur Mahmoud Yahou au moment où son invité étranger a commencé à prêcher au niveau de la ville de Larbâa Nath Irathen. Maître Mokrane Mimoun, l’un des quatre avocats de la défense, a balayé d’une « chiquenaude » l’accusation pesant sur son mandant « puisque, plaide-t-il, les autorités compétentes, dont la police, étaient au courant du certificat d’hébergement signé par mon mandant »; « Autrement dit, ajoute-t-il le document délivré comportant le sceau de l’institution de la république n’était pas un faux et d’autant plus que mon mandant n’a pas failli aux engagements auxquels il a souscrit ».

Concernant l’autre volet ayant trait au procès, à savoir ouverture d’un lieu de culte sans autorisation, la partie n’a pas été de tout repos pour les avocats des mis en cause. Tous les quatre ont axé leur stratégie sur le fait qu’il n’existe aucune autorité, aucun organisme réellement présent sur le terrain pour donner l’autorisation d’ouverture d’un lieu de culte. Aussi, Maître Hannoun, le second avocat des accusés, a posé avec tant d’éloquence la question suivante : « faut-il que les fidèles attendent l’autorisation d’un organisme qui n’existe que dans les textes pour pratiquer son culte et communiquer avec Dieu? ». Brandissant et développant une batterie de lois constitutionnelles et administratives où certaines se complètent et d’autres ne sont pas suffisamment explicites ou tout simplement prêtent à équivoque, la défense est arrivée à la conclusion selon laquelle la meilleure solution est la tolérance. Maître Hannoun est allé jusqu’à citer des exemples où des chrétiens ont prêté leurs églises aux musulmans pour faire leurs tarawihs (prières chantées durant le ramadan après la rupture du jeûne).

En ce qui le concerne, le représentant du ministère public a souligné le caractère illégal du geste ayant consisté à créer un lieu de culte sans autorisation. Pour cela, il a requis une amende de 20.000 DA à l’encontre de chaque accusé, et ce, conformément à l’article 3 de l’ordonnance n° 06-03. C’est donc après les plaidoiries des uns et des autres que le juge, très serein, a déclaré que le verdict sera rendu le 12 du mois prochain. À noter également un détail de taille : les débats ont été menés en arabe, en français et, surtout, en kabyle.

Par ailleurs, il y a lieu de relever que la famille militante et patriotique du Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie n’a pas failli à ses engagements moraux. En effet, en dépit d’une pluie glaciale tombant des fois par rafales tant que même le vent ait été de la partie, une délégation du MAK a marqué sa présence devant le tribunal de Larbaâ Nath Irathen.

19 COMMENTAIRES

  1. Je ne répondrais pas ici aux schisophrènes illuminés, type bouchama & consorts , Passons ! Dessus, s’il le faut. Mais nous ne devons pas rater notre Objectif : Libérer le Peuple Kabyle. Le peuple Kabyle n’appartient ni au Pouvoir corrupteur d’Alger, ni à l’Anavad ! Le peuple kabyle appartient à Dieu et c’est grace à Dieu qu’il se libérera, à travers ceux que le Seigneur a voulu utiliser comme instruments pour l’accomplissment de Sa divine et non moins sacrée Volonté. Quel est ce ridicule fils d’une femme qui peut enrayer la Volonté de Dieu en terre de Kabylie ???

    Le reste c’est du blabla d’humains excommuniés par Dieu !

    Gloire au Seigneur qui n’a pas voilé sa face devant les gémissments séculiers du peuple kabyle intrépide.

    P.S. Très belle photo accompagnant l’article. Une prière de grace à celui qui l’a choisie !

    Un chrétien kabyle.

  2. Les despotes pillards et terroristes arabes de partout ont jure de supprimer totalement toute existence d’Hommes libres dans leurs colonies allaho-arabo-islamo-nazies!

    Mon commentaire est termine, s’il y a encore des Hommes sur cette planete de merde qu’ils se manifestent sinon allons tous en enfer ensemble bande de criminels!

    Adieu l’humanite, c’est la fin du monde! L’enfer est la derniere demeure de tous les ignorants allahoislamonazies trompes par leurs tyrans et despotes terroristes d’Alger et d’ailleurs dans le monde satanique arabo-islamo-franco-morbide!

  3. On est avec ces kabyles !,un point c’est tout !. Quand à Vou chema,je crois que le niveau est trop bas comme toujours chez les aliénés et les pseudo nationalistes à la noix , je crois bien qu’ils commencent vraiment à trop abuser de hachich !.

  4. Y-t-il obligation de demander une autorisation pour construire une mosquée ? Si c’est le cas, les conditions requises sont-elles les mêmes ? Y-t-il eu des cas de refus à des demandes de construction de mosquées, comme c’est les cas pour les églises ?

  5. Si les kabyles ne se sentent pas bien chez nous en algerie , ils peuvent faire leurs bagages et partir vers d’autres cieux où l ‘herbe est plus verte et grasse on ne les retiendra pas , s’ils n ‘ont pas comme nous tous en algerie cette fibre nationaliste , ils peuvent aussi partir , nous , nous sommes des nationalistes nous aimons notre pays et nous le defendrons contre toute tentative de destabilisation comme celle menée actuellement par ce mouvement fantôme le MAK dont le responsable est un agent du MOSSAD servile et acquis à la cause sioniste et que nous considerons comme un traitre chez nous , la justice algerienne l ‘attend et nous sommes tous impatients de le voir rejoindre sa chere cellule à habs EL-barouguia.
    Quand les habitants de la haute kabylie qui vivent sur notre territoire disent qu ‘ils ne sont pas algeriens , que le president boutef n ‘est pas le president des kabyles , qu’ils ont la nationalité kabyle , qu ‘ils sont chretiens et anti algeriens , qu’ils partagent les mêmes valeurs avec les sionistes en Israel , il faut qu ‘ils aient au moins la fierté de ne pas manger le pain algerien qu ‘ils reçoivent des villes algeriennes ,de ne pas rester en algerie et de quitter notre pays.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici