La grande famille estudiantine kabyle a fortement martelé le pavé ce matin à Tizi-Ouzou

7
Université Mouloud Mammeri, Kabylie
Université Mouloud Mammeri, Kabylie

TIZI-OUZOU (Tamurt) – La grande famille estudiantine kabyle a effectué sa marche à partir du point de départ habituel, à savoir le portail de Hasnaoua, jusqu’à la wilaya en passant évidemment par la rue Lamali (route de l’hôpital). Une fois atteinte la place des Martyrs, la marée humaine emprunte la rue Ali Rabia donnant sur la maison de la culture pour aboutir au boulevard Houari Booumediène et suivre ensuite la rue Aït Mouloud Moh Oussalem et atteindre le point final (le portail de la wilaya), et ce, à travers le boulevard donnant sur la Cité des Fonctionnaires.

Pendant toute la durée de la marche, marquée par plusieurs haltes, les milliers de voix ont scandé plusieurs slogans. Certains ont mis en avant la grandeur du peuple kabyle et de ses représentants aussi naturels que légitimes, à savoir donc le Mouvement pour l’Autonomie et la Kabylie et son gouvernement provisoire.
D’autres ont été d’une grande hostilité à l’endroit du président de la République algérienne et de son premier ministre. « Bouteflika, dégage ! », « Bouteflika, Ouyahia, Houkouma Irhabia ! » (Bouteflika, Ouyahia, gouvernement terroriste !), « L’Algérie n’est pas arabe ! », figurent parmi les slogans les plus durs à l’endroit de l’Administration centrale d’Alger.

Même le Front de Libération national (FLN) que dirige timidement Abdelaziz Belkhadem a été méchamment ciblé par un groupe de manifestants. En effet, une fois arrivés devant le stade du 1er novembre, des manifestants formant un carré impressionnant ont scandé à plusieurs reprises : « FLN hachakoum ! » (FLN sauf votre respect !). Ainsi le parti de Belkhadem a été réduit au statut de saleté. À noter qu’au demeurant, cela n’a pas semblé offusquer quiconque. D’autres slogans, plus conventionnels figurent également sur des banderilles par exemple, « un plan de développement pour la Kabylie ! », « du respect pour les franchises universitaires ! », « Kabylie autonome ! », etc. ;

Notons également que cette manifestation qui mérité d’être inscrite sur les pages d’histoire et qui est initiée, rappelons-le, par la grande famille estudiantine Kabyle a été marquée par la présence de plusieurs hautes personnalités aussi bien du Mouvement pour l’Autonomie de la Kabyle (MAK) que du Rassemblement pour la Culture et la Démocratie (RCD). À noter enfin qu’une certaine « complicité » a régné entre les militants du RCD et du MAK à l’occasion de cette marche. Selon bien des observateurs, cette « complicité » est tout à fait naturelle dès lors que ceux sont les intérêts de la Kabylie qui ont été mis en avant.

7 COMMENTAIRES

  1. C’est la coquette somme que devront payer les militaires patrons de l’état algerien pour calmer provisoirement le peuple fou furieux . A cella ils devront aussi prendre en charge les courses de premieres necessités de tout ce peuple affamé de liberté et de paix

    ________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

    ALERTE: LES EMIRS TERRORISÉS DONNENT 5 MILLIARDS AU PEUPLE !
    du 31 janvier au 4 février 2011 : Paniqués à l’idée qu’une révolution similaire à celle en Egypte et en Tunisie puissent se propager à leurs rives, les émirs du Koweit ont pris les devants et ont décidé de donner 5 milliards de dollars au peuple koweiti. Voir le site marocain AuFaitMaroc.com: « Les 53 membres du Parlement ont donné leur feu vert à une loi qui approuve une décision de l’émir Sabah al-Ahmad Al-Sabah … En vertu de cette décision, chacun des 1,15 million de Koweïtiens de souche recevra le 24 février 1.000 dinars (3.580 dollars) en espèces et disposera gratuitement de denrées alimentaires de première nécessité jusqu’au 31 mars 2012. »

    Analysez bien cette info: l’émir Al-Sabah DONNERA AUSSI GRATUITEMENT AUX KOWEITIS les matières premières alimentaires pendant 13 mois!!!

    En d’autres termes, afin que les Koweitis ne se révoltent pas, l’Emir va payer pour leurs fruits, légumes, farine, sucre, etc., afin que les AUGMENTATIONS RADICALES NE SOIENT PAS VISIBLES SUR LEUR PORTE-MONNAIE et surtout, SURTOUT, pour que LA PRODUCTION DE PETROLE NE SOIT PAS AFFECTEE.

    Attention: je rappelle, juste pour le « fun », qu’en France, au Canada, en Belgique, en Suisse, au Luxembourg, au Maroc, en Algérie, etc., le parlement ne va pas voter une loi pour payer les denrées alimentaires à ses habitants.

    CQFD.

    Donc, préparez-vous aux révoltes, elles seront inévitables.

    Les médias français veulent nous faire croire que ces révolutions ne concernent que les Arabes. GRAVE ERREUR. ELLES CONCERNENT AUSSI LE MONDE OCCIDENTAL.

    Les Arabes se sont révoltés les premiers parce que leur niveau de vie les a exposés en premiers aux augmentations du sucre et de la farine…

    Nous sommes les suivants, inévitablement, et ceci pour une autre raison tout simple: les Américains ont imposé au monde la cotation de tous les cours de matières premières en dollars, mais en ce moment, le dollar, merci aux planches à billets, ne vaut plus rien et a déclenché des inflations partout. Les choses vont donc mécaniquement dégénérer. De plus, ce que les politiques oublient un peu trop vite, c’est que les policiers et les CRS vont aussi faire des courses au supermarché…

    Clairement 2011 se présente très mal pour les politiques, et j’ai même de sérieux doutes sur le fait que nous puissions atteindre les élections de 2012 sans passer, avant, par des troubles majeurs.

    Mais peut-être que les députés vont voter une loi pour distribuer les fortunes des traders au peuple français?

    Dans tous les cas, l’Emir du Koweit est pour moi l’homme politique le plus sage de cette planète… En 2010 il avait aussi annulé la dette de tous ses habitants. Un homme très prévoyant donc 🙂 Lire aussi Kuweit News. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2011
    — Le Blythe Masters dédicacé via le site éditeur. — Envoyez ce lien à votre banquier et à tous vos amis..
    — Mon avant-dernier bébé: « 777, la chute de Wall Street et du Vatican »! Vos critiques sont ici, la 4e de couve ici.
    — 40 pages pdf de NOTRE-DAME DE L’APOCALYPSE. La Revue de Presse est ici. Recevez le catalogue gratuit.
    — Rediffusion des news, mise en réseau public ou privé, sous quelque forme sont interdites sans l’accord préalable de l’auteur.
    — La Revue de Presse radio sur 95,2 Mhz direct un mercredi sur deux 14h; redifs samedi 23h, dimanche 16h.

  2. Je suis heureux de voir nos étudiants marchent unis , R.C.D. MA.K. mais je voie pas comment vous ne citez pas le F.F.S et portant la majorité des militants sont F.F.S. bref je pose ma question pourquoi marché en ce moment es-que pour faire partir le système ou le contraire , moi je voie le contraire c’est pour soutenir ce système, pour dégagé boutef il faut un soulèvement des régions arabophones ,et maintenant que les kabyles se précipite les autres régions se méfie et se retirent de la contestation . Si on veut marché en kabylie c’est plus facile pour dénoncer les kabyles des services , pour les incités à prendre leurs VALISES et joindre BOUTEFLIKA ,( nettoyer la kabylie des kabyles de service connus) ou marché pour l’autonomie de notre région, et laissez les marches pour les libertés et ses contestations boutef dégage a tout les Algeriens, çà sert a rien de marché pour les autres .

  3. Il est grand temps,que les étudiants fassent leur travail,en étant en avant de toutes les luttes . Je suis heureux de voir qu’ils commencent à sortir de leur torpeur . Oui à l’union, ceux qui insistent sur les rivalités entre le RCD et le MAK,ne veulent pas le bien pour la Kabylie,qui n’a pas besoin de divisions,aussi nuisibles et destructrices . Cette région mérite l’union de tous ces filles et fils !.

  4. Les manifestations en Kabylie, bien suivies et parfaitement encadrées, rappellent à tout le monde ce un élément incontournable pour la démocratie en Algérie : l’identité et les droits du peuple kabyle.
    Il ne peut y avoir de de démocrates algériens qui , en même temps, ne se prononcerait pas favorablement sur cette question. On ne peut pas demander le départ des tyrans et, en même temps, se taire devant une injustice subie par tout un peuple depuis maintenant un demi siècle.
    L’état algérien est triplement subi par la Kabylie :
    En plus de la corruption et l’absence de droit que l’on constate partout en en Algérie, la Kabylie a été ciblée nommément depuis l’avènement de Bouteflica. L’insécurité a été entretenue dans le but de faire fuir les investisseurs locaux. De plus, la Kabylie subit une injustice inqualifiable en matière d’investissements étatiques comparativement aux autres régions. L’état algérien a poussé les choses au point de retirer des projets déjà planifiés en Kabylie. Il y eut même le détournement et le blocage de projets émanants d’organismes internationaux destinés à notre pays.
    Il y a une blessure bien plus profonde et plus ancienne; celle concernant le déni de notre identité, de notre histoire, de notre culture, de notre langue… Ce mépris et cette haine ont vu leurs prémices apparaitre dès 1949 et se sont exprimés avec une barbarie inimaginable dès l’indépendance. Les victime étaient les combattants kabyles, en 1963, qui venaient juste de sortir d’une guerre atroce de plus de sept ans.
    La répression n’a jamais cessé contre les kabyles puisque l’étouffement des formes d’expression de notre identité ont été érigés en ligne politique par ceux qui ont squatté le FLN et par leur tuteurs tapis dans l’ombre. Ceci a donné lieu à d’autres pics de répression, en 1981; à un mépris inimaginable durant la grève du cartable en 1995; aux assassinats de 2001, et ça n’en finit pas.
    Tout ça, la plupart des algériens ne semblent pas s’en émouvoir. Drogués qu’ils sont avec de fortes doses de religion et vivant de la haines des autres entretenue par l’école, par la télé, par les mosquées salafisées, par les journaux… Ils se complaisent à avoir la tête en l’air et les pieds dans le m…
    Voilà pourquoi il est légitime d’être optimiste à entendre que la contestation kabyle s’assume en tant que telle.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici