Violents affrontements à Alger – Oued Koriche : Une fillette morte asphyxiée et plusieurs blessés parmi les manifestants et les policiers

9

ALGER (Tamurt) – Après les sit-in et autres rassemblements organisés par plusieurs corporations dont les enseignants, les médecins résidents, les membres de la police communale, les chômeurs ou encore les agents de la protection civile, c’est autour de la population de « climat de France », un quartier populaire de la commune de Oued Koriche, sur les hauteurs de Bab El Oued, de faire parler d’eux.

En effet, de violents affrontements ont éclaté dans la matinée de ce mercredi 23.03.2011 entre de nombreux jeunes de ce quartier et la police après la décision de la Sonelgaz de couper le gaz et l’électricité à un bidonville comptant quelques 150 habitations en vue de sa démolition.

Bilan provisoire des affrontements : au moins 75 manifestants et plus de 40 policiers blessés, selon des témoins. Des arrestations ont même été opérées par les policiers. Selon ces sources, la police a fait usage de bombes lacrymogènes et de balles en caoutchouc pour disperser les manifestants qui répliquaient par des jets de pierres. Mais selon des informations provenant de la protection civile, 21 blessés seulement ont été enregistrés parmi la police, tandis que 22 blessés ont été enregistrés parmi les civils..

Construit à la fin des années 50, ce quartier a connu déjà il y a quelques mois des troubles après la décision des autorités de délocaliser certaines familles. Certains habitants avaient affirmé alors qu’ils n’ont jamais bénéficié de logements sociaux. Mais pour leur part, les autorités, engagées dans un plan de débidonvillisation, soupçonnent plusieurs familles de revenir s’établir dans l’espoir de bénéficier de logements..

En dépit d’un calme relatif en début d’après midi, la tension restait toujours vive. Par ailleurs, nous avons appris que 47 personnes ont été blessées à Annaba après des débordements ayant marqué le début de la vente des billets pour le match entre l’Algérie et le Maroc prévu dimanche prochain. Il aura fallu l’intervention de la police pour rétablir l’ordre.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici