Une défaite face à El Harrach a précipité le départ de Menad – Menad quitte la JSMB à un moment crucial de la saison

7

BOUGIE (Tamurt) – Que se passe-t-il à la JSMB ? A chaque fois qu’il y a un faux-pas, c’est le coach qui est désigné du doigt par bon nombre de supporters. C’est le cas du début du week-end passé, où pour le compte de la 22ème journée, la JSMB a été battue à domicile par une équipe d’El Harrach qui a su comment repartir avec les trois points dans la poche grâce à deux buts signés par Boualem Mohamad à la 25’ et Boumechra Salim à la 85’. Une défaite qui a fait du mal à tout le monde, parmi les présents au stade de Bougie vendredi passé. Une défaite qui fait rétrograder la JSM Bougie à la 6ème place. Une défaite qui fait éloigner les Vert et Rouge du podium. Cela même si mathématiquement rien n’est encore joué pour une place sur le podium, car même avec cinq points de retard par rapport à l’actuel 3ème, qu’est le CRB, le coup est encore jouable. Une défaite qui a précipité le départ de Menad, qui a été traité de tous les noms, entre autre que c’est quelqu’un de Tizi, qui travaille pour la JSK, tout comme il a été touché dans son amour propre avec tout genre d’insultes que la morale ne peut en aucun cas tolérer. Menad et suite à tout cela, a décidé de jeter l’éponge, laissant une équipe de Bougie dans une situation délicate.

Menad à chaud : « Je démissionne et ma décision est irrévocable. »

«Ca y’est je démissionne et ma décision est irrévocable. Je ne peux pas travailler dans ces conditions défavorables. Moi, je suis Kabyle et je défends la Kabylie toute entière. Ces gens qui m’ont insulté sont des ingrats et ont la mémoire courte. Comment se fait-il qu’ils oublient ce que j’ai fait pour ce club, lorsque ce dernier était à l’agonie, c’est-à-dire avec deux points au compteur et une dernière place durant les six premiers matches de la saison passée. J’ai fait de mon mieux pour que la JSMB retrouve son lustre d’antan mais avec ce genre de pratiques, je ne sais où on peut arriver. J’ai décidé donc de quitter le navire avant que les choses ne s’empirent» avait déclaré le désormais ex-coach de la JSMB.

Bouali le remplace

Tout juste après la décision de Menad Djamel de quitter la barre technique de la JSMB, des noms ont circulé dans les fiefs les plus populaires du club phare de la vallée de la Soummam. Il y avait Moussa Saib, Alain Michel et Nourredine Saâdi. Toutefois c’est Fouad Bouali, l’ex-coach que le président Boualem Tiab a appelé pour remplacer l’ex-baroudeur de la JSK et de l’E.N. Bouali que nous avons eu au téléphone ce matin, nous a déclaré « Boualem Tiab m’a appelé pour me faire savoir que Menad n’est plus là et que sa direction veut s’attacher mes services. J’ai tout de suite accepté, tout en avisant mon agent pour que ce dernier se déplace à Bejaia pour discuter des modalités du contrat avec le manager général de la JSMB, Hakim Meddane en l’occurrence. Si tout va bien, je serai le futur coach de la JSMB »

Comment peut-il entraîner la JSMB alors qu’il n’a pas de licence CAF ?

Les dernières directives de la fédération Algérienne de football fait que chaque entraîneur d’une équipe de ligue I et II devra avoir une licence CAF. Or, Fouad Bouali n’a pas ce fameux document qui lui permettra de prendre une barre technique d’un tel club. Déjà, le WAT l’a limogé après avoir pris connaissance qu’il ne pouvait pas être sur le banc de touche, de même pour la JSK, où Hanachi lui a exigé le fameux document (Licence CAF). Pour Bouali, ce document ne peut pas lui poser problème. Attendons pour voir ! Nous y reviendrons…

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici