Réforme de la constitution algérienne : Aucune allusion à nos illusions

11
Algérie Constitution
Algérie Constitution

ALGÉRIE (Tamurt) – On ne peut être plus clair : HCA, CMA, JSK, GPK, collectif, groupe, association, intellectuel, personnalité et plus généralement tout ce qui comporte un ‘’K’’ apparent ou sous entendu, n’a rien à faire dans cette réforme de la constitution !

Soyons simples ! Les réformes seront menées par eux et pour eux ! Les réactions tardent à venir.
Demeurerons-nous encore un appendice d‘un pays qui nous ignore, sous prétexte que nos parents ont combattu pour l’Algérie?
Nous dira-t-on encore qu’il faut d’abord asseoir un État de droit, celui-là même qui nie d’emblée notre droit à l’existence?
Nous conseillera-t-on encore une fois de plus qu’il serait sage d’attendre? Attendre l’enterrement définitif?

Non, n’attendons pas la mort certaine ! Ne soyons plus victimes de nos illusions et passons à l’action : écrivons notre propre constitution. Allons vers l’organisation d’un congrès national kabyle, formons notre parlement et prenons notre destin en main.

En attendant, il est urgent de dénoncer auprès des instances internationales et des grandes puissances la sournoiserie de la démarche du régime. Certaines de ces autorités sont toujours bernées par la poudre aux yeux de ces réformes difformes, d’autres attendent un déluge à la libyenne et d’autres encore veulent soutirer le maximum de la vache laitière avant de se prononcer.
Mettons chacun devant ses responsabilités historiques !

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici