La population algérienne noire de peau est-elle victime de racisme ?

11
Racisme
Racisme

ALGÉRIE (Tamurt) – En dépit de leur nombre important et les textes fondamentaux du pays stipulant l’égalité entre tous les Algériens en droits et en obligation ainsi que l’absence de toute loi écrite faisant référence à la couleur de la peau, il se trouve que les femmes et les hommes de couleur noire sont absents aux postes de responsabilité.

En effet, une longue et minutieuse observation nous renseigne qu’il n’existe aucun ministre noir de peau au sein de tous les gouvernements algériens qui se sont succédés depuis 1962 à ce jour. Dans l’armée, aucun homme non blanc de peau n’est hissé au rang d’officier supérieur. Tous les généraux sont effectivement blancs. Dans le corps de la gendarmerie nationale, c’est le même constat. Idem concernant pour le corps de la police. Est-ce à déduire que les Algériens noirs de peau boycottent les services de sécurité ? Assurément non puisque ces citoyens non blancs de peau sont présents dans ces différents corps de sécurité. Nous rappelons qu’ils sont seulement absents aux postes de commandement.

A la télévision, ces Algériennes et Algériens noirs de peau sont aussi absents. Y a-t-il quelqu’un qui puisse prétendre pouvoir témoigner avoir vu une femme ou un homme de peau noire présenter le journal de 20 heures depuis l’indépendance du pays à ce jour ? Même au sein des partis politiques, aucun poste important n’est octroyé à un non Blanc ou une non Blanche. Nos fidèles lecteurs peuvent vérifier ces assertions. Au conseil supérieur islamique, c’est le même terrible constat. Il n’existe aucun secteur où les Noirs détiennent les reines du pouvoir.

La question est de savoir comment une telle réalité – fort triste et regrettable – a pu se produire en Algérie ? Est-ce à comprendre que la société algérienne est raciste ? Absolument pas ! Le simple citoyen algérien n’est pas du tout raciste. Il est même permis d’affirmer que son esprit a banni le racisme. Comment expliquer alors l’absence de citoyens algériens noirs de peau aux postes de responsabilité ? peut-on expliquer cela par le facteur de compétence ? Certainement non puisque aussi bien les Blancs que les Noirs ont fréquenté les mêmes écoles et joui du même système éducatif.

La réponse à cette question réside donc ailleurs. Avant de jeter la pierre sur quelque partie, contentons-nous pour l’heure de poser cette question : la population algérienne noire de peau, est-t-elle victime de racisme ?

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici