Incursion terroriste à Souk El Thenine, Tizi-Ouzou : Plusieurs personnes rackettées

27

CONTRIBUTION (Tamurt) – Décidément, là où se trouvent des représentants des autorités algériennes, ils emportent avec eux leur incompétence, leur anarchie, leur manque de respect pour le citoyen. Dans un courrier parvenu à notre rédaction, un citoyen algérien résidant en France a subi les pires humiliations et violences de la part des agents du consulat de Paris. Son seul tord, être arrivé à 9h00 pour établir le S12 de ses enfants. Tamurt. info publie, ci-après, sa lettre dans son intégralité.

Une fois l’argent de la caisse et des portefeuilles dans la sacoche des nouveaux « maîtres des lieux », ceux-ci, sous la menace de leurs armes, ont intimé l’ordre à leur victimes de sortir du bar pour se retrouver dans la petite courette de l’établissement. La phase suivante fut le saccage du bar. Pas la moindre goutte d’alcool ne subsista dans une quelconque bouteille. Une fois cette opération de destruction systématique terminée, les terroristes ont dressé alors un faux barrage sur la route passant non loin du bar saccagé.

Là encore, le racket des automobilistes fit son effet dévastateur. Pire encore, une fois que le malheureux automobiliste a donné le contenu de son portefeuille aux maîtres de la situation du moment, il est conduit à la courette de l’établissement saccagé pour se joindre aux autres victimes. Le faux barrage, avons-nous appris, dura une demie-heure environ. Ce laps de temps suffit amplement aux terroristes pour « remplir » à souhait la petite courette d’innocents citoyens. C’est à ce moment aussi que les terroristes ont décidé de relâcher leurs victimes mais après leur avoir remis des C.D dont le contenu porte sur les « vertus de l’islam et du djihad ». En clair, le support audiovisuel contient des prêches virulents à l’endroit de la modernité et du progrès dans le sens où un esprit rationnel l’entend.

Cependant, l’habillement, le physique des terroristes, leur allure, en un mot l’ensemble de leur aspect, pourraient inciter quiconque à avoir des doutes sur leur « islamisme » et leur « terrorisme ». En général, les hommes vivant dans les maquis depuis un trimestre déjà, présentent un aspect qui renseigne sur l’absence de tout confort dans leur vie. Même leurs corps et les habits les recouvrant dégagent une odeur nauséabonde tellement l’hygiène leur fait défaut.

Un observateur averti est renseigné par l’aspect d’un homme sur ses conditions de vie. Mais est-ce le cas de ces terroristes qui ont fait incursion dans le bar de Souk El Thnine ? Assurément non. L’ensemble de leur aspect les donne pour des hommes qui n’ont pas l’habitude de passer leur nuit dans des grottes ou à la belle étoile. Leur corps souple et athlétique suggère qu’ils ne connaissent pas les privations alimentaires. Leur façon de parler ne donne pas non plus l’impression d’être des hommes qui vivent sans femmes ou tout simplement souffrant d’une thébaïde. Alors, qui sont-ils ?

Saïd Tissegouine

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici