l’anti-kabylisme d’Oukazi : Le racisme de Ghania Oukazi n’a rien d’un « dérapage isolé »

52
Ghania Oukazi
Ghania Oukazi

ALGÉRIE (Tamurt) – Bien entendu, Ghania Oukazi, puisqu’il s’agit d’elle, n’ignore pas que Tamazight est consacrée langue nationale depuis bientôt 10 ans et que le premier ministre algérien est kabylophone. En parfaite courtisane, elle criera toute son « indignation » à Ouyahia lorsque celui-ci répond en Tamazight à une question posée dans cette langue dite « nationale ». Il est à noter que Ghania Oukazi s’est elle-même exprimée dans une langue étrangère, le français en l’occurrence, pour reprocher au 1er ministre de ne pas s’être exprimé dans «la» langue nationale, autrement dit en arabe. Ce qui en dit long sur le caractère exclusivement anti-kabyle de sa réaction.

Cet acte de racisme suscite une grande indignation chez les kabyles qui sont, comme à l’accoutumé, intraitables sur leur honneur et leur identité, en particulier lorsqu’il s’agit de la langue légitime de ce pays: Tamazight.

L’élite arabophone, à de rares exceptions, est réputée pour son hostilité au fait amazigh. La journaliste du quotidien d’Oran n’a rien fait d’autre que de perpétuer la haine du kabyle qui puise ses origines dans le mouvement national. Ce n’est point un fait nouveau. Déjà durant les années 30, pour les Uléma, qui étaient du reste hostiles au mouvement de libération, « les Kabyles ne seront pas des citoyens algériens tant qu’ils n’auront pas cessé ce jargon “le kabyle” qui écorche les oreilles ». Il n’est pas besoin d’en dire plus!

Le kabylophobe Tahar Ouettar, chantre de l’anti-kabylisme “intellectuel” avait, quant à lui, salué l’assassinat de Tahar Djaout, victime de son engagement en faveur d’une Algérie réconciliée avec elle-même. Djaout était tout simplement coupable d’être kabyle. Pour le sinistre Tahar Ouettar, « l’assassinat de Tahar Djaout était une perte pour la France et non pour l’Algérie .

Oukazi, forte de son appartenance au pouvoir raciste d’Alger, se permet d’aboyer publiquement son anti-kabylisme primaire. Se sentirait-elle protégée au point de contredire le « Premier Vizir »? Oui, sans aucun doute!

On se souvient que de tous les journalistes ayant assisté à l’enterrement du frère de Bouteflika, Ghania Oukazi est la seule à avoir approché l’énigmatique Général Tewfiq. Elle seule a pu rapporter, sur les colonnes du Quotidien d’Oran, les détails des faits et gestes du « Général» durant ces obsèques. Ce fait accrédite la thèse selon laquelle cette courtisane du pouvoir occulte et son journal, sont des privilégiés dans l’accès à l’information officielle. On se souvient aussi des courbettes dégradantes de cette ex animatrice de l’ENTV, à Tamanrasset, pour avoir le privilège d’être prise en photo avec sa majesté Bouteflika. Au vu de sa servitude, Ghania Oukazi mérite bien le droit d’insulter publiquement les kabyles quand bien même ils seraient à un haut niveau hiérarchique de l’Etat algérien.

L’interpellation publique du Premier Ministre, sommé de s’exprimer dans « la» langue nationale n’est rien d’autre qu’un « rappel à l’ordre» d’un supérieur à son subordonné ! et nous rappelle, au besoin, le mépris affiché des vrais décideurs de ce pays à l’égard des kabyles de service.

Il est clair que l’agressivité dont a fait preuve la pseudo journaliste du quotidien d’Oran dans la franche expression de son anti-kabylisme n’a rien d’un « dérapage isolé » qui n’engagerait que la seule personne de Ghania Oukazi. Cette missionnaire du régime raciste d’Alger a dévoilé un secret de polichinelle : la reconnaissance de tamazight « langue nationale », arraché par la contrainte du sang versé au cours de la révolte kabyle de 2001, n’est rien d’autre que de la poudre aux yeux! Le seul objectif de cette reconnaissance de façade est de duper le Peuple Kabyle afin de se donner du temps pour poursuivre « dans le calme » son œuvre diabolique de dépersonnalisation de la Kabylie. Il en est de même de la pseudo télévision amazighe, antichambre de la mort annoncée de Tamazight!

Au-delà du séparatisme d’Etat mis en évidence par les propos haineux et bassement racistes d’une pseudo-journaliste, on se demande quelles sont les vraies raisons d’une telle provocation, car c’est bien de cela qu’il s’agit.
En effet, L’humiliation du Premier Vizir, rappelé à l’ordre par une sous-fifre qui se fait le porte parole du clan Bouteflika sur une question aussi sensible que  » Tamazight « , n’a pas d’autres objectifs que d’essayer de se prémunir contre tout soulèvement populaire en attisant la haine du kabyle présenté depuis toujours comme étant l’ennemi intérieur.

Ouyehia, dont la lâcheté et la duplicité sont proverbiales, en bon commis de l’Etat, comme il aime d’ailleurs se définir, confirme publiquement son statut de ministre de pacotille en se ridiculisant devant des millions de téléspectateurs. Digne héritier des Agumi de la France coloniale, ce kabyle de service, plus arabes que les princes d’Arabie, s’est empressé de traduire sa réponse en Arabe. Pourtant à aucun moment il n’eut le réflexe de traduire en kabyle ce qu’il dira par la suite, en arabe et en français.

La pseudo journaliste du quotidien d’Oran a dénié à Tamazigh son caractère national. Le 1er ministre a confirmé cette négation en traduisant la réponse faite en kabyle en arabe mais pas celles qui ont été faites en français. Cette scène, infâme, est une atteinte intolérable à l’honneur des amazighs réduits au rang d’indigènes dans leur propre pays. De fait, cet acte flagrant d’hostilité traduit explicitement le sentiment que, pour ce pouvoir raciste, les amazigh d’Algérie ne sont pas des nationaux. Les autochtones de ce pays, relégués au rang d’étrangers sur la terre de leurs ancêtres, ont combattu le colonialisme de » l’Algérie française  » pour se retrouver soumis à un nouvel ordre colonial : l’Algérie arabo-musulmane.

De par sa nature profondément raciste, L’Etat central d’Alger encourage et récompense ceux qui, à l’instar de Ghania Oukazi, excellent dans la haine anti-amazigh en général, et kabyle en particulier. Ce que nous comprenons aisément puisque ‘il s’agit là de leur fond de commerce, de leur seul moyen de survie.

Face à ces dérives officielles, nous n’avons pas d’autre alternative que de prendre notre destin en main. Une fois de plus, l’autonomie s’avère être l’unique alternative à même de garantir la survie de la Kabylie, en tant que Peuple et Nation, dans le cadre d’une Algérie plurielle, respectueuse de toutes ses composantes. Il n’y a pas d’autre choix possible!

Vive la Kabylie autonome
Vive l’Algérie plurielle

52 COMMENTAIRES

  1. Elle n’a pas compris un dialogue de 1’21’’. alors elle se rue dans les brancards. Que dire de nos mères et de nos grand-mères, qui ne comprennent rien au discours de l’état depuis 55 ans !

  2. vous avez fait tout un drame pour presque rien. vous avez fait de Ghania Oukazi un ennemi public n°1 qu’il faut abattre sans état d’âme. vous l’avez traitée de raciste parce qu’elle a demandé à Mr OUYAHIA de traduire en arabe une expression qu’il a prononcée en kabyle. vous l’avez jugée instantanément et à travers elle la langue arabe et l’islam bien sûr. c’est l’occasion toute donnée pour verser votre fiel sur 15 siècles de civilisation arabo-islamique. relisez-vous et vous trouveriez que vous êtes pires que des racistes, pires que OUKAZI et pires que le diable en personne. pourquoi toute cette méchanceté? Pourquoi toute cette haine contre tout ce qui est arabo-musulman? revisitez votre histoire, la vraie et non celle que vous avez apprise à travers le prisme déformant des orientalistes ou des faux messies, vous trouveriez que vos ancêtres avaient porté haut l’islam et son véhicule naturel la langue arabe. ils étaient fiers de s’appeler ou d’appeler leurs petits  » Mohand A’rab » par amour pour le prophète de l’Islam. ils n’ont pas du tout nié leurs origines mais avaient cru aux valeurs de l’islam et l’ont adopté sans tarder contrairement à vous qui voulez coûte que coûte faire l’impasse sur 15 siècles comme si l’histoire s’est arrêtée à Jughurta pour ne reprendre qu’en 1830. votre acharnement spontané, régulier et sans retenue aucune montre à quel point vous êtes foncièrement raciste et dangereux. Vous utilisez dans votre « combat donquichottien  » contre l’histoire vos instincts les plus bas. il y a sûrement un Hitler qui sommeille dans votre cœur malade. sachez que les extrémismes n’ont jamais mené à nulle part sauf au déclin tragique de leurs partisans. Vous construisez des chimères et vous demandez aux kabyles de vous croire. les kabyles ne sont pas des imbéciles et ne vous suivront jamais. Vous ne représentez pas la Kabylie ni aujourd’hui ni demain. vous portez un message de haine et la haine rend aveugle. vous êtes des éternels persécutés et des pleurnichards invétérés, des schizophrènes à la limite de la folie. les algériens qu’ils soient kabyles ou autres en ont marre des prophètes de malheur. Vous chantez toujours la même chanson et d’ailleurs on aimerait bien savoir qui est derrière vous. Ne me dites pas que ce sont vos idéaux. On vous connait, vous n’êtes que des marionnettes aux mains de sinistres cabinets occidentaux. le jour où vous preniez conscience vous sauriez bien que celui qui sème le vent récolte la tempête. Dommage! Vous jouez aux harkis modernes sans le savoir. Vous êtes des traîtres à la nation. Vous osez semer les germes de la division dans un peuple que 15 siècles unissent dans le meilleur comme dans le pire. Que Dieu vous maudisse! Un vrai berbère qui vous parle.

  3. Elle est de quelle origine cette mechriqiya a la sauce egyptienne, cette baathiste de derniere minute??!!

    Retourne toi dans ton desert du proche orient, t’as pas de place chez nous, dans notre pays qu’est l’Algerie ya « salopria », t’fouh aalik

    Je me demande, si ce n’est pas pr dire aux KDS, qu’ils ne sont pas les bienvenus dans le serail du regime arabe raciste et baathiste de boutef et belkhaien

  4. Moi, à mon avis, cette dame d’après son nom « Oukazi », viendrai du nom typiquement kabyle donc berbère « Oukaci ». Pourquoi? Car tout les noms d’origine berbère ou kabyle commençaient par la voyelles  » O, I, A » (voir la grammaire kabyle). Donc cette femme qui est fière d’être une « arabe » est une fausse arabe. Car dans toute chose, nous devons réfléchirez et analyser tout pour comprendre ce qui nous arrive et pourquoi. Nous savions déjà depuis le célèbre Ibn Khaldoun qui nous enseignait déjà depuis le 14es que : « l’ennemi du berbère est le ou la berbère arabisé (e) ». Moi d’après l’encyclopédie berbère que j’ai consulté, j’ai fait une découverte intéressant qui nous ceci : « les Oranais ont l’ADN la même que celle des berbères marocains de Sousse. Mais, le savent-elle, cette population ignare et inculte? a mon sens non! Sinon l’Oranais bien que arabophone doit en principe connaître le minimum de l’histoire berbère pour se reconnaître que celui qu’il appelait par mépris : le zwawa (azwaw) n’est rien d’autre qu’un amazigh comme lui.
    Mais il y a une autre analyse aussi qui rejoint les dires d’Ibn Khaldoun; c’est que : un berbère ou kabyle peut savoir,être un kabyle ou berbère, mais il peut rejeter ses origines amazigh du fait que ce identité lui parait comme « négative » ou « insupportable ». Nous avons constaté cela chez nos Kabyles arabisés (es) d’Alger. Nous avons vu des algerois dont les parents et certains frères parlent kabyle et le plus jeune parlant que l’arabe se sent arabe car assimilé. Ce type de personne, je l’ai rencontré moi même. Donc, pour revenir à cette Oukazi, il est possible que cette femme ait rejeté ses origines et ayant choisi de devenir une « arabe oranaise » pour vivre sans être rejeter par ces assimilés arabes. Vous savez que les Arabophones en Algérien et ailleurs, beaucoup ont conservé leur nom de famille berbère, sans savoir que leur prénom est amazigh. Un exemple: je connais une personne arabophone algérienne dont le nom est « Isli », qui veut dire en français « le marié ». Le kabyle connais le sens mais pas celui arabisé. Pourquoi encore que des personne ayant des noms de familles berbère et eux qui se réclament à qui veut les entendre qu’ils sont de purs arabes et sont venus d’Arabie Saoudite. Mais en faite tout ceci est faux, pourquoi? Car ces arabophones ayant des patronymes berbères étaient à l’origine des amazighophones pour ensuite avoir ete arabophonisés. Car les patronymes des algériens dataient depuis la colonisation de 1865. A cette époque, les amazoghophones étaient largement majoritaire linguistiquement. Il y a plus de 57.000 de plus berberophones que d’arabophones. J’ai les chiffres des recensements de 1857 et 1913.
    J’ai entendu lors du mouvement citoyen « Arch » quelqu’un dire à la direction de Jacques Chirac à l’époque ceci: « Quand la France est entrée, les amazighs etaient majoritaire et minoritaire à son départ en 1962. C’est à dire que la France avait fait de l’arabisation (rappelez vous les bureaux arabes et le décret d’arabisation de 1867). Mais ces ignards oranais le savent-ils tout cela ? A mon avis, non ! {{ Yiwen ghas yeghra ma baba-s d afunas, ad iqqim d afunas.}}

  5. Au moin cette femme a eu le courage de le dire directement son kabylophobe par contre la pluspart des arabophones sont des racistes

  6. Tuez cette journaliste raciste ! Tout simplement !!! Pourquoi vous pleurnichez comme des femmelettes ? Si vous ne tuez pas vous n’obtiendriez rien.

  7. Vous me faites rire! on dirait que vous connaissez pas les amazighophobes arabes, depuis des siècles qu’on est en guerre contre eux, depuis la KAHINA, combien de mal on a subit avec les banou-hilal, ils ont tout détruit et continuent encore à saccager l’Algérie. Ils nous aiment pas, ils nous détestent fort!!
    Vous êtes naïfs mes frères kabyles, vous croyez au père noël, vous êtes comme des petits enfants, à qui on demande de rester sage pendant toute l’année, pour qui’ils auront le droit d’avoir un cadeau à la fin de l’année!!!!!!!! Pour arriver à réaliser nos objectifs, il faut combattre les KDS en Kabylie et la nettoyer de tous les extrémistes qui peuvent exister sur nos terres, après on passera à d’autres choses. Il faut qu’on arrête de rêver de la fraternité et l’amour entre nous et les baathistes algériens, ils nous aiment pas. Tournons cette page sombre de notre histoire et avançons ensemble vers de nouveaux horizons pour construire une Kabylie forte, démocrate et noble.

  8. ay athmaten il faut pas lui en vouloir , cette saloppe je l’ai niké lors de l’année de l’algerie en france et elle n’a que de la jalousie sur les kabyles mais en realité elle sait c’est qui les kabyles , d’ailleurs elle rêve de faire sa vie avec un kabyle , je trouve que c’est plus grave la reponse de ce PD de ouyahya parce que nous les kabyles on connait le degré de leur kabylophobe , l’autonomie de la kabylie leur fermera leur gueule , vrigh i yemmas b-uqvayli ar ayefkan afus di tmurt laqvayel am aghyul -ni uyahya , deg-sen id yeka ufus , tanmirt n wen

  9. les arrivistes du septieme siecle ne m’enpecheront pas de dormir, je me reveil tout les matin avec la grande fierté d’etre kabyle , je le chante sur tout les toits on montrant ma difference avec les autres

  10. VOUS entretenus toujours un discours favorable au régime arabes et cette religion nazisiste de mohammerde , vous êtes pas front dans le fond , c’est malheureux de faire un nom pour une merde arabe et un KDS , vous nous faitent avalez l’arabisme et le mohammadisme on le dénonçant , vraiment vous êtes capable .

  11. c ette ghania gizane je l emmerde elle et ceux qui ponse comme elle c est sale pute si elle veux se prostituer avec le pouvoir c est son probleme mais elle n as pas a toucher TAMAZIYT

  12. Vive la Kabylie Autonome, Vive Tamazgha PLURIELLEMENT BERBÈRE,et Vive NOS AMIS PEUPLES DES AUTRES NATIONS avec qui nous Partagerions de fortes Relations d’échanges dans tous les Domaines de progrès réciproques « NATION BERBÈRE-NATION AMI »;pour le RACISME DES *ATTAIS,ne perdons pas notre temps sur ce que nous savons depuis toujours, que les *ATTAIS SONT UN DANGER POUR TOUTE l’Humanité.

  13. Cette dame dite Oukazi est sans aucun doute une de ces aliénée, partie très jeune ou même née dans l’ouest algérien. Son nom sans doute était OUKACI, mais que sa famille ou elle-même ont dû arabiser pour s’adapter à l’environnement oranais. Car, aujourd’hui, dans un pays dit Algérien, il est plus facile de changer son nom kabyle ou amazigh en nom arabe au niveau de la justice, mais le contraire est impossible par exemple: moi j’ai un prénom Ahmed et je veux le changer par un prénom amazigh Idir ou Aksil. Que faire? Je sais qu’il me serait impossible avec ce régime raciste qui fonctionne en arabe. Je connais aussi des amis kabyles qui ont malheureusement des noms et prénoms typiquement « arabes », ils veulent s’en débarrasser, car cela ne collait pas avec leur véritable identité de berbère ou kabyle. En France beaucoup d’arabophones ont des noms typiquement amazigh, mais ils ne savent pas qu’il est amazigh et même quand on leur explique, il ne sont pas convaincus. Mais ce dont ils sont convaincus, c’est qu’ils sont vachement fière et heureux d’avoir un nom qui ne sonnait pas « arabe » en France ou en Europe. J’ai connu un Oranais dans au boulot et il a comme nom « Berkani ». Comme vous le savez (pour ceux qui comprennent la langue) , celui-ci vient du mot « averkan » (le noir), mais pourtant, il essaie tout ce qui amazigh. Je l’ai invité une fois à changer de nom car celui-ci (le sien) etait berbère. Il refusa, en me disant: je garde mon nom. Je lui ai dis: mais vraiment, tu n’as pas la fierté d’être arabe, car si tu était fier, tu l’aurait changé. En France, comme cela, il pourra « entrer en infraction » au milieu français et ainsi éviter le racisme anti-arabe.
    Pour revenir a cette femelle « Oukazi », ce qu’elle fait, elle nous rend service pour éveiller les consciences engourdies de certains des nôtres. J’ai toujours entendu des kabyles accuser d’autres kabyles de racisme envers les Arabophones. Pourtant le racisme est bien de l’autre côté.
    Les arabophones ne peuvent pas penser autrement car depuis 62, le bourrage de crâne etait de mise pour créer un fossé entre les deux communautés (kabyle/arabe). La première visée c’est la langue. Notre langue etait leur cible, car ils désirent tous que nous assimilions à eux, ce qui les arrangerait. Tant qu’ils auront le pouvoir, tant que les nôtre se laissent berner par leur fausse religion ou leur supercherie: « nous sommes di andjirian » (mais quand arrivent les élections, ils savent pour qui voter), nous sommes tous di frirs », « nous sommes di muzirlmans » est le tour est joué, nos compatriotes amazighs se font enc…jusqu’au trognon !

  14. ce que je veux dire moi c’est que les Arabo-islamistes algérien n’ont du racisme que envers les amazighs et c’est le ca pour cette petite journaliste, ils aiment bien les français par exemple, aussi les américains, tout les peuples musulman ou non , leur seul problème c’est nous, les amazighs et surtout les Kabyles qui portent le combat pour thamazighth depuis l’indépendance, Alors on va continuer jusqu’à ce qu’on aura l’autonomie pour une Kabylie heureuse et prospère.

  15. J’ajoutrai que les militants autonomistes devraient cesser de se revendiquer de « Tamazight » langue nationale, c’est Ouyahia et l’Etat ângérien qui s’en revendiquent pour casser l’autonomie

  16. C’est une analyse bizzaroïde venant de militants autonomistes. Il faut tout simplement dire que « tamazight » c’est du pipeau, tout le monde sait qu’il n’ya pas de langue amazighe commune mais plusieurs appartenant à plusieurs sous-ethnies amazighes que des circonstances historiques récentes ont mis ensemble dans un Etat préfabriqué par la colonisation. Les Algériens sont loin de former un peuple homogène pouvant discourir dans la même langue « tamazight » et cet incident le démontre très bien. Conclusion : Lalgérie c’est du pipeau c’est une création française et Tamazight re-pipeau c’est une création berbériste et notre salut n’est que dans l’autonomie ou l’indépendance comme avant. Pas la peine crier au racisme ou vouloir imposer la langue kabyle à ceux qui ne la méritent même pas. Puis avez vous oublié qu’ils avaient aussi une langue berbère qu’ils ont banou hilalisée? A quoi sert de leur offrir taqvaylit pour qu’elle subisse le même sort?

  17. le problème je voie certains kabyle qu’il sont raciste pour tout ce qui kabyle vous lavez citer dans l’article tahar watar général toufik ext……..quand je voie certains kabyle qui habite Alger Oran annaba setif ext…….qui me dis il sera rien votre langue et culture kabyle vraiment je suis dégoter c’est nous les kabyles qui en train de tué la langue kabyle

  18. PERMETTEZ MOI DE SOULEVEZ UNE CHOSE EN DEHORS DU FAIT QUE L’INCIDENT DE GHANIA OUKAZI DOIT ÊTRE PRIS TRÈS AU SÉRIEUX CE N’EST PAS DU TOUT L’AUTONOMIE QUI VA RÉGLER LE PROBLÈME LE PROBLÈME SE POSE ENTRE ARABE ET BERBÈRE IL DOIT ÊTRE RÉGLER RADICALEMENT JE NE DEMANDE PAS UNE PARCELLE DE MON ALGÉRIE POUR LA GÉRER A MA GUISE MAIS TOUTE L’ALGÉRIE DONC LA SEULE SOLUTION QUI RESTE C’EST CHASSE DE CETTE ALGÉRIE TOUS LES ARABES QUI SE REVENDIQUENT AINSI ET AVEC EUX BIEN NOTRE GHANIA OUKAZI SOYEZ HOMMES ON DOIT SE LIBÉRER ENCORE UNE FOIS DU JOUG DES ARABES ET C’EST LE MOMENT UN ALGÉRIEN ET C’EST TOUT

  19. Azul IMAZIGHEN
    Moi cela me fait rire et ne m’étonne plus.
    Les arabes sont une race de raciste et se bouffent meme entre eux, ils t’adorent quand tu devient comme eux « arabo,islamo,hidjabo,djalabalo » et te deteste dés que tu est different d’eux « libre,laique,respectueux des autres….nous quoi IMAZIGHEN » ils n’ont pas d’histoire les pauvres sauf chez eux en syrie et encore et se sont approprié l’histoire de TAMAZHA.
    Vivons IMAZIGHEN, vivons LIBRE de nos choix.
    Comme disait notre grand frére MATOUB LOUNES  » ils sont jaloux de toi car ils n’arrivent pas à ta cheville »

  20. POUR moi c’est un coup publicitaire et un coup de pouce pour une simple putte qui cherche avoir un nom , laissez la putte dans son rôle , je demande à oukazi d’insulter un jour un clochard JUIFS si elle n’est pas putte. tannemert

  21. Bien dit !, j’ajouterais que je n’attend pas du tout, à ce que cet agujil b’awal défende quoi que soit à part son portefeuille, d’ailleurs s’il avait vraiment un reste de dignité, il aurait su comment répondre à cette aliénée, et ne pas s’aplatir comme une limace ! Les KDS ont la bouche pleine et ne s’occupent que de leurs privilèges ! A bon entendeur salut ! Vive l’autonomie !

  22. Moi je croit que l Anti Kabylisme trouve sa force dans l ignorance de l histoire, car les arabophone croient que la culture arabo musulmane es plus riche que celle des Amazigh ,or que c est faux complétement , ils se sente plus musulmant es plus intéligent lorsque ils s exprime en arabe, Domage moi je suis Berbere fire de mon histoire fiere de Chachnak,Massinissa,Jugurtha,Juba,Dihia,Aksel et bien d autre alor mes amis laisser aboyer comme des chiens car il ya un proverbe arabe qui me plait un peut meme si je suis alergique a cette langue, un proverbe qui dit (Al aouda ila al asle fidhila )moi je sius d abord Berbere , puis si ca peut vous faire plaisir Algerien.

  23. -je savais pas pour quoi vous faite l importance pour ces …..!! ils sont dehor la kabylie non??alors qu ils disent ce qu ils veulent,ils sont comme les chiens qui sentent le danger,alors ils arretent pas d aboyer.

  24. En tant qu’agent de l’arabo-islamisme totalitaire, cette journaliste est dans son rôle. Elle sera d’ailleurs surement bien récompensée pour cela. Ce qui est affligeant dans tout ça, c’est la lâche et indigne réaction de ce 1er ministre qui se faisait tout petit et donnait l’air de s’excuser comme un gamin pris en faute et qui jure de ne plus recommencer. Mais, tout le monde n’a pas le courage et la dignité d’un Ferhat.

  25. Mass Bouaziz, je pense qu’une plainte pour propos haineux et racistes doit être déposée contre Ghania OUNAZI. Je sais vous allez me dire que nous avons à faire à une justice aux ordres et je suis entièrement d’accord mais il faut faire quelque chose. Elle faut faire comprendre à cette Nazionne qu’on ne peut pas insulter un peuple impunément. Une association quelconque kabyle doit le faire.
    Pourrait-on déposer cette plainte au nom du MAK?
    Tanmirt

  26. Cette raciste nommee Oukazi ( bizarre on dirait un nom kabyle) n’as pas sa place en Algerie. Mais au fait il ne faut pas la blamer car elle est fiere de son arabite et de sa langue arabe. Le probleme c’est le
    faux arabe en face d’elle. Mais je crois que cette article a deja tout dit sur lui donc riena a ajouter

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici