Danielle Mitterrand, une combattante de la mémoire et de la liberté

1
Le prix de la mémoire remis à Matoub par Danielle Mitterand
Le prix de la mémoire remis à Matoub par Danielle Mitterand

COMMUNIQUE (Tamurt) – Le Gouvernement Provisoire Kabyle, et l’ensemble des ministres du Gouvernement tient à rendre hommage à Danielle Mitterrand décédée le 22 novembre 2011.

Cet esprit libre, cette combattante acharnée pour les droits de l’Homme et la liberté n’a jamais ménagé ses efforts pour les droits des peuples.

Le Gouvernement Provisoire Kabyle rend hommage à la grande femme qui avait remis le Prix de la Mémoire de sa fondation à Matoub Lounes le 6 décembre 1994. Elle saluait ainsi son engagement pour la démocratie et les droits humains. Et ce jour, à la Sorbonne à Paris, Matoub nous rappelait ces pensées profondes de Jean Amrouche qui raisonnent dans les corps et les esprits des Kabyles épris de liberté :

« On peut affamer les corps, on peut battre les volontés, mâter la fierté la plus dure sur l’enclume du mépris. On ne peut assécher les sources profondes où l’âme orpheline par mille radicelles invisibles suce le lait de la liberté ».

Pour le Gouvernement Provisoire Kabyle,

Le Ministre de la Justice et des Droits humains,
Porte-parole,

Makhlouf IDRI

Paris, le 23 juin 2011

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici