Jeannette Bougrab : il n’existe pas d’«islamisme modéré»

4

REVUE DE PRESSE (Tamurt) – Une ministre française d’origine arabe affirme samedi qu’il n’existe pas d’«islamisme modéré» et que des lois fondées sur la charia, la loi coranique, sont «nécessairement une restriction des droits et libertés».

La secrétaire d’Etat à la Jeunesse Jeannette Bougrab réagissait dans un entretien au journal Le Parisien aux succès électoraux des islamistes au Maroc, en Tunisie et en Egypte. Elle est elle-même d’origine algérienne, fille de harki, le nom donné aux supplétifs algériens de l’armée française pendant la guerre d’indépendance.

«C’est très inquiétant», a-t-elle déclaré. «Je ne connais pas d’islamisme modéré».

«Il n’y a pas de charia ‘light’. Je suis juriste et on peut faire toutes les interprétations théologiques, littérales ou fondamentales que l’on veut, mais le droit fondé sur la charia est nécessairement une restriction des libertés, notamment de la liberté de conscience», a-t-elle ajouté.

Critique sur la charia

Interrogée sur le fait de savoir si le discours de la diplomatie française devrait être plus ferme face aux islamistes portés au pouvoir par les urnes, elle répond: «je ne suis pas ministre des Affaires étrangères. Je réagis en tant que citoyenne, en tant que femme française d’origine arabe».

Le chef de la diplomatie française Alain Juppé prône un dialogue avec les partis islamistes modérés, comme Ennahda en Tunisie ou le Parti Justice et Développement (PJD) au Maroc, à condition qu’ils ne franchissent pas certaines «lignes rouges», que sont le respect des élections, l’Etat de droit, les droits de l’homme et de la femme.

Les présidents tunisien et égyptien «Ben Ali ou Moubarak avaient agité le chiffon rouge des islamistes pour obtenir le soutien des pays occidentaux», poursuit Jeannette Bougrab.

«Au nom des femmes qui sont mortes»

«Mais il ne faudrait pas tomber dans l’excès inverse. Moi, je ne soutiendrai jamais un parti islamiste. Jamais. Au nom des femmes qui sont mortes, de toutes celles qui ont été tuées, notamment en Algérie ou en Iran, par exemple, parce qu’elles ne portaient pas le voile».

Jeannette Bougrab s’insurge aussi contre les Tunisiens de France qui ont voté à environ 30% pour Ennahda aux élections d’octobre. «Je trouve choquant que ceux qui ont les droits et les libertés ici aient donné leur voix à un parti religieux», déclare-t-elle.

«Je pense à ceux qui, dans leur pays, ont été arrêtés, torturés pour défendre leurs convictions. On leur a en quelque sorte volé la révolution», affirme-t-elle.

4 COMMENTAIRES

  1. Cher Madame;

    Je suis tout a fait d’accord que cette notion de moderate’ est debile, pour toutes les religions, pas seulement la pire d’entre-elles. Mais j’aimerais vous reprendre sur ceci: {{ {« Je trouve choquant que ceux qui ont les droits et les libertés ici aient donné leur voix à un parti religieux »} }}

    Bienvenue au pays chez ceux qui vivent avec CONVICTION – Contrairement a je ne sais combien de Francais et d’Europeens Hypochrites – Les regimes qui font perdurer l’abrutisme ne sont pas seulement au sud, mais dans vos capitales Europeennes… Cela, nous qui les combattons depuis toujours, le savons. Arretez de les armer, c’est tout ! – Par les, je veux dire vos sou-traitants !

  2. {{Le peuple francais trahi par son gouvernement pro-islamiste se révolte; il refuse que son pays devienne une colonie du tyran raciste et barbare Allah }}

    « L’islamisme modéré n’existe pas plus que n’a existé le nazisme modéré. »

    « Pitoyables énergumènes (parlant des responsables français), absolument indignes d’occuper les responsabilités qui sont les leurs ! »

    « Les masquent tombent sur les compromis et trahisons des dirigeants! Ce sont eux qui devraient être traînés en justice et déclarés coupables de haute trahison envers le peuple et non Madame Bougrab. Elle a eu le courage d’exprimer publiquement ce que de nombreux citoyens anonymes pensent et écrivent sur les sites. Fini le temps de l’anesthésie des peuples par de belles phrases creuses et des discours alambiqués sans queue ni tête.

    Et la liberté d’expression, Messieurs les Renégats, Messieurs les Traîtres à votre patrie, reléguée aux oubliettes de l’histoire pour les citoyens qui aiment leur pays, la démocratie et la liberté et haïssent la police de la pensée!

    Votre attitude est pitoyable, vous êtes indignes des fonctions que vous exercez. Ces réactions disproportionnées, face à la liberté de parole, rappellent curieusement un certain intégrisme! Il est interdit de critiquer l’islam, il est interdit de mettre en doute le caractère “modéré” des futures républiques islamistes du Maghreb, d’Egypte et de Lybie car les “spécialistes en la matière”, en ont ainsi décidé, même si des intellectuels arabes éclairés, des apostats de l’islam, des femmes arabes s’égosillent à nous prévenir qu’il n’existe pas d’islam modéré, qu’il n’y a qu’un seul islam basé sur le coran et la charia, ennemi de toutes libertés individuelles, ennemi des femmes en particulier, ennemi des non musulmans avec une préférence marquée pour les Juifs et les Chrétiens.

    Ce sont ces politiciens qui devraient être accusés de haute trahison, et non Jeannette Bougrab. Ces politiciens menteurs et corrompus qui n’hésitent pas à se renier eux-mêmes, afin de protéger leurs propres intérêts. Ce sont eux qui bradent le peuple aux islamistes « modérés » en échange de pétro-dollars.

    Madame Bougrab sera certainement sanctionnée pour avoir exprimé sa pensée et une campagne médiatique de diffamation à son encontre sera sûrement lancée sous peu, mais il est trop tard, son interview a été diffusée sur tous les sites, même au Québec. Ce sont ces politiques qui voient leur image écornée et Fillon, aussi bien que Juppé, auront bien du mal à redorer leur blason. Ce ne sont que des pantins à la solde des ennemis de la démocratie.

    Face à ces serpillères mâles occidentales de l’islam, je salue le courage d’Ayaan Hirsi Alin, de Wafa Sultan, de Malika Sorel, de Jeannette Bougrab, de Brigitte Gabriel, de Pamela Geller, et de toutes les femmes anonymes, arabes, turques,(un petit coucou à Alize) pakistanaises, indiennes, indonésiennes, et occidentales, qui s’opposent à cette idéologie infernale. » [Par Rosaly->http://www.bivouac-id.com/billets/jeannette-bougrab-accusee-de-%C2%AB-haute-trahison-%C2%BB-par-matignon-pour-avoir-critique-lislamisme/#171]

  3. {{suite à cette déclaration …..l’état islamique français réagi ..}}

    Jeannette Bougrab accusée de « haute trahison » par Matignon pour avoir critiqué l’islamisme
    Par Melba le 7 décembre 2011

    {{Qui trahit la France ?}}{{ l’état collabo.}}

    L’interview parue samedi dans le Parisien dans laquelle Jeannette Bougrab, secrétaire d’Etat à la Jeunesse, disait s’inquiéter du succès électoral des partis islamistes dans les pays arabes (lire) n’a pas du tout plu à Matignon.
    S’exprimant à titre personnel, en tant que « femme d’origine arabe » et non comme ministre, elle a réfuté la notion d’« islamisme modéré », défendue par le ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé.

    Elle a aussi mis en garde contre toute restriction des droits des femmes. Cette prise de position lui a valu un coup de fil incendiaire de Jean-Paul Faugère, le directeur de cabinet de François Fillon. Il lui a reproché de remettre en cause la politique étrangère de la France, allant jusqu’à l’accuser de « haute trahison »!

    Source : Le Parisien

    Dans ces conditions, madame Bougrab ferait bien de quitter ce gouvernement de collaboration. A voir, cette courte vidéo sur le projet des Frères Musulmans pour l’Europe.

    http://www.bivouac-id.com/billets/jeannette-bougrab-accusee-de-«-haute-tra

    —–
    Quand l’état français SOUTIENT L’ISLAMISME…

    En voilà la preuve de l’état français est complice de l’islamisme et de l’arabisme.

    les français râlent sur bivouac..

  4. L’Islam comme le Judaïsme sont des religions intolérantes , violentes , exclusives ,haineuses …..s’il existe des musulmans ou des juifs tolérants c’est parce qu’ils ne respectent point leurs textes dits sacrés .

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici