Tenue du congrès du MAK à Sahel, commune de Bouzguène Tizi Wezzu : Du pain sur la planche pour les participants

6

KABYLIE (Tamurt) – Concernant ce dernier point, on croit savoir que plusieurs personnes se porteront candidates. Le choix des hommes et des femmes à occuper les postes convoités se fera naturellement par voix de vote, c’est-à-dire conformément aux règles démocratiques en vigueur absolue au sein du MAK.

Nos lecteurs et lectrices doivent savoir que ce congrès en question devait se tenir initialement au courant du mois dernier mais pour des raisons d’ordre technique et calendaire, les responsables ont décidé de le reporter à la première décade du mois en cours. Par ailleurs, les organisateurs de cette rencontre qui s’annonce fort prometteuse ont décidé initialement de la tenir dans la wilaya de Tubiret (Bouira). Cependant, le pouvoir dictatorial d’Alger, toujours fidèle aux pratiques qu’il a directement héritées de la France coloniale, a, par le biais de ses relais locaux, fait en sorte que pas le moindre espace, public ou privé, ne soit mis à la disposition des militants du MAK.

Des menaces de représailles de tout genre ont lourdement pesé sur toute personne et tout groupe soupçonnés de nourrir l’intention de mettre à la disposition du MAK un quelconque espace devant abriter les travaux de son congrès. Donc, le choix du village kabyle et patriote Sahel n’est pas fortuit. Nos lecteurs et lectrices doivent savoir également que dès l’annonce par le MAK de la tenue de son congrès, les appareils répressifs du pouvoir dictatorial d’Alger ont mobilisé d’énormes moyens humains et matériels pour tenter de connaître tout ce qui concerne, de près ou de loin, ce rendez-vous.

C’est surtout la non connaissance du lieu de la tenue du congrès qui a causé l’insomnie et l’inappétence aux « gardiens du temple Algérie ». Tous les indicateurs et délateurs, connus et inconnus, sur la place publique ont été mobilisés pour tenter de « découvrir les cachotteries » du MAK. Pauvres services de renseignements algériens. Ils ont dépensé l’argent et l’énergie pour quelque chose qu’ils auraient pu découvrir rien qu’en ouvrant les pages de Tamurt.info. Il leur suffirait également de déléguer un officier du Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS) pour constater sur le terrain de quoi il retourne exactement. Il suffirait juste à cet officier en question de se munir de sa carte professionnelle pour être identifié comme tel. Il aurait même droit à un repas et une discussion bien « sympathique » avec les éléments du MAK.

Le pouvoir dictatorial d’Alger doit savoir une bonne fois pour toutes que le MAK travaille dans et pour la transparence. Aussi, dans le souci de faire économiser aux services de renseignements algériens, tous corps de sécurité confondus, leurs sous, les travaux du MAK concernant ce congrès de deux jours seront portés sur la page de Tamurt.info. En clair, les indicateurs et délateurs de tout acabit sont sommés d’aller « fouiner » ailleurs pour gagner les mille dinars ou le bon d’essence qu’ils reçoivent jusqu’à présent une fois entre deux guerres.

6 COMMENTAIRES

  1. {{oui amghid vous avez raison,}}

    La France a une lourde responsabilité dans nôtre descente aux enfers.

    Les kds et dhimmis ont à la fois la leur aussi.

    Mais l’histoire continue,aux gens comme nous de participer à l’éveil pour que la jeunesse prenne conscience et renverse la vapeur car les opportunistes ,hélas ,ne disparaitront pas tant qu’un état kabyle digne des idéaux de son peuple ne se portera garant pour éviter toutes les dérives que nous constatons.

    si chacun devait répondre devant ses actes et ses responsabilités, nous ne serions pas là..

    Qui va les sanctionner ,le pouvoir criminel d’Alger?

    Apportons notre pierre à son édifice, c’est déjà le premier pas vers la correction des dévoiements .

    Un état kabyle, seule garantie pour l’espoir de voir demain la Kabylie renaître..

    Autonomie,autonomie…

  2. A quand l’ouverture d’Ambassades virtuelles kabyles dans les capitales occidentales???

    A quand nos passeports en langue kabyle et anglais! Je vomi la langue coloniale des terroristes egorgeurs arabo-zombies ainsi que celle de leurs maitres n fransa!!!

    Vive la Kabylie independante! Iharqdine nwarkhas anda malan!

  3. Azul
    A mon avis Mas Saïd Tissegouine, tu n’as pas à dire cette racaille du systeme mafieux ce qu’ils doivent faire ou ne pas faire, nous on s en fout royalement de ce qu’ils pense de nous en bien ou en mal. De toutes les façons ils ne vont pas rester à rien faire. Tant la manne pétrolière est là pour s’auto finance et payer des opportunistes de tous bords tels comme vous dites les kds. Ces kds partisant de leur propre disparition j’en ai rencontré aussi et il y a longtemps de cela. Des gens qui agissent pour leur intérêts personnels, il y en a eu et il y en aura toujours. Ceci n’est pas une question de niveau élevé d etude ou autre, c’est quelque chose que des gens ont dans les genes. Sinon comment expliquer des kabyles qui se battent pour leurs congeners et d’autres qui sont là que pour les en empêcher d’avancer ? Il y a bien un truc non? Regader Ould Ali Lhadi et Nna Kalida, pour ne siter que ces deux là, pourtant ils sont des nôtre sans l’ombre d’un doute, mais agissent pour le compte de nos ennemis. Il y a des gens qui vont jusqu’à se faire tuer soit pour défendre les leur biznes ou soit pour servir les colons, les oppresseurs de leur peuple en échange de biens matériels. Nous avons vu cela partout dans le monde. En France durant 39/45, qu’en était-il de cette vielle nation? les vichistes, la resistance face aux nazis, etc…
    Les types dénomme kds sont identifié comme algerinistes, (pas dans le sens de la réhabilitation de nos valeurs et langue amazighs) et donc, prêchent la « dilution » dans l’arabophonie au nom d’un mythe arabe créé par la France. {{Une marée grenouillante}}: {{wajj, wajjj »….. Ttwejwijen am yemqerqar n wasif}} ) tels des grenouilles des marées au printemps ) arabophone du monde dit arabe créé par Napoléon à Di Goul en passant par l’ancien brezdan J. Chirac . Connaissez vous la fameuse phrase de Di Goul : « la politique arabe de la France » !….. C’est quoi ce machin inventer de toute pièce? Il doit servir qui ? Pourquoi? Et cette étiquette arabe qu’on nous colle depuis 1830, elle est toujours d actualité, non? Regardez les dictionnaires qui paraissent les livres, c’est toujours les zarabes ci, les zarabes çà, etc. Ce poison ils l’on répondu dans tout l’espace dit francophone à travers le monde.; si bien qu’un africain ivoirien (ou tout autre francophone) dira la même chose de nous de notre histoire qu’un français de souche parisien. Nos enfants qui se font appeler les zarabes dés la maternelle, renforce la politique de dépersonnalisation et apporte un soutien aux régime en Afrique du Nord et renforce l’arabité et l’idéologie des assimilés arabophones algériens, marocains et tunisiens.

  4. Il faudra aussi créer une cellule du MAK ou un ministère du GPK pour officialiser nos relations internationales avec tous les peuples amazighs ainsi que notre soutien a la libération de tous les peuples amazighs!

    A bas le colonialisme tyrannique et genocidaire arabo-islamo-occidental!

    Vive la Kabylie libre! Vive Tamazgha libre!

    Vive le MAK et le GPK!

  5. Azul IMAZIGHEN,
    L’union fait la force, voici l’avenir de notre peuple Amazigh avant qu’il ne soit dissout par cette mode islamisme modéré « mon cul ».
    Pour les kds continuez votre vie à suivre le troupeau et à jouer les moutons vous n’avez pas de face.
    FIERTE, nous sommes different et nous sommes les vrai Africains du nord=Amazigh.
    Restons LIBRE, restons Amazigh.

  6. Bon courage les gars ! En ces temps d’anesthésie générale, il est heureux de constater qu’il y a encore des kabyles qui se décarcassent pour la Kabylie ! Tanemirt Nwen aken telam !

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici