Affaire Bencherif-Wali de Bougie : Quatre associations de Bougie répondent à Benchérif

17

BOUGIE (Tamurt) – Les accusations d’Ahmed Bencherif à l’encontre de l’actuel wali de Bougie remontent au temps où il était wali à Béchar et à Djelfa. [Voir notre édition du 23.11.2011.->http://www.tamurt.info/nouvel-article,2077.html?lang=fr&var_mode=recalcul]

Les rédacteurs de ladite déclaration reprochent à l’ex-officier de la
gendarmerie nationale son silence pendant les six années passées. Ils précisent que les deux hommes (Ahmed Hamou Touhami et Bencherif) se sont pourtant vus, précisément, trente fois, à Djelfa quand Touhami était en exercice à la tête de cette Wilaya.

Pour les rédacteurs de cette déclaration l’accusation de “Hamou 10 %” dont parle Bencherif remonte à 2004 et que par conséquence cette affaire de corruption pourrait donc concerner un certain Sebaâ Mohamed.

Dans le même document, les initiateurs affirment que l’actuel Wali de Bougie est le seul à avoir interpellé les élus sur les retards cumulés dans le développement
local.

La sortie de ces quatre associations vient après celle de la Mouhafadha de Bougie et celle de la coordination des associations de la même ville. Toutes, elles dénoncent les accusations portées par l’ex-colonel de la gendarmerie qui a traité l’actuel Wali de tous les maux. Il faut s’attendre à ce que d’autres organismes affiliés suivent.

17 COMMENTAIRES

  1. il est tout a fait claire que ce corrompu de première catégorie a commandite cette intervention de la part de ces associations inconnues sur la place de bejaia tu devrais avoir honte monsieur 10 pour cent de tes basses pratiques dont tu es un maitre incontesté et incontestable la preuve est que ce corrompu est en train de se faire entoure par des corrompus comme lui tels que le dlep le das mais surtout le directeur de l ANSEJ qu il a fait ramener spécialement pour casser notre jeunesse

  2. je sais pertinemment que ce pseudo général est un ennemi des kabyles ; il jette son venin tous ce qui est kabyle la preuve fouinez sur son passé lorsque il etait au commande .

    tanmerth azul et vive la kabylie.

  3. Ce qui se passe à Bejaia vous ne le trouverez nulle part ailleurs
    C’est une ville très spéciale où la bassesse bat son plein,
    Je me demande d où venaient ces gens , ils n’ont ni savoir ni courage ni dignité et
    ils sont tous pareils.

    • Tanmirt-ik a Dziri04 γef rray ayi i ad tefki-d γef imezdaγ n Bgayet “ils n’ont ni savoir ni courage ni dignité“, irna, ad ḍefreγ awal-ik, s umata: “ et ils sont tous pareils“.

      Akken i d-tenniṭ, Bgayet iman-is! [ville très spéciale], acku :

      – Tettuγerrem, mayella temmut mati, deg aseggas 1067 (connu le [phénomène de cité->http://fr.wikipedia.org/wiki/Cit%C3%A9], au plus tard à partir de 1067),

      – D tiγremt [Cité] s tedawit-is, i deg, akken i d-tεawwaden imusnawen, yeγra neγ yesγer ula d Ibn Kheldoun. Axir ur d-ttadreγ ara mmis n Lqaḍi d Tagelda n Kuku (Le Royaume de Koukou], etc.

      – Ger n Temdinin-Timunaγ [ville –Capitale] i d-sbedden Yimaziγen deg Lzayer akken i t nessen ass-a, amedya : Mezγenna, Tihert, Tal’imsan, Msila, tgr. ala nettat i d-yegran tessiwil s tmaziγt. [Sig d ayi,->http://centrederechercheberbere.fr/renversement-de-situation-larabe-de-bougie-un-tres-ancien-parler-arabe-citadin-menace-par-le-berbere.html#_ftn2] akken ad ternu tmusni deg ixf-ik.

      – Mayella traε-ak maṭi, smeḥs-as i Cherif Kheddam.

      … Mayella ayen iεnan tasertit [la politique], winna d cγel s iman-is.

      Ihi ad ssutreγ d yek, tikkelt nniṭen aqbel, ad teldit imi-k, neγ ad smesdeṭ iṭuḍan-ik i tira, xemmem-as kra!

      Ssarameγ-ak ass i gerzen

      Amezzay

  4. Comme si bencherif etait un sein quand il avait les hautes fonctions, actuellement il est proprietaire de toute la ville de Djelfa, ces enfants vont la pluie et le beau temps
    Comme le dit le proverbe kabyle

    Qui choisir parmis les chiens de la chiennes, ils sont tous des chiens

  5. « Triste » et « pathétique » sont les mots qui me viennent à l’esprit en lisant tout ça.

    Triste, c’est l’état de ce pays où personne ne croit de toute évidence à la justice. Ni cet ancien « haut responsable » qu’est Bencherif qui se contente de « dénoncer » un « corrompu » au lieu de l’assigner en justice, ni ce « responsable encore en poste » de wali qui actionne ses réseaux au lieu de laver son déshonneur en réclamant la justice.

    Pathétique, parce que tout cela relève plus du comportement canin que de celui de l’humain. L’ancien « Colonel historique » aboie et le « wali bureaucrate » lui répond en faisant entendre sa meute.

    Triste et pathétique, vous dis-je. Pauvre Vgayet, pauvre Kabylie, pauvre Algérie!

  6. Pour être wali ,il faut être un larbin du pouvoir criminel d’alger.Par conséquent ce wali applique les méthodes et les directives de ces donneurs d’ordres ,qui sont le drs et le clan de bouteflika.

    Quant à ce criminel ,corrompu tout azimut de bencherif, qu’attend nirdine ait hamouda pour le traduire en justice pour le crime commis contre la dépouille mortelle de amirouche,son pére,?!

    Ait hamouda nordine si vous avez le sens de la dignité et de l’honneur vous devez le faire!

  7. qu’est ce qu’une association de Bgayet a a faire a Djelfa?qu’elle s’occupe de son champs d’agir!! negh « tahya a sidi lwali yesganen iqbayliyen »; la c’est une autre histoire.ville portuaire qui n’a meme pas une route digne de ce nom; aucune association n’a interpelle ce wali ou l’autorite competente ni meme une « petite declaration ». tahya barzidan ahalala tahya barzidan

  8. Des associations de Bgayet qui étendent leur compétence à la wilaya de djelfa, c’est à dire à plus de 350 km de leur wilaya. Ahurissant ! Comment peuvent elles soutenir l’accusé « Hamou 10% » pour des faits qui se sont produit hors de leur wilaya et avant que ce dernier ne soit nommé à Bgayet ?
    cela sent la manip et la réaction de bête blessée du wali qui n’a rien trouvé pour se défendre que de manipuler de prétendues associations, ou on le devine aisément, clientélistes ou crées pour la circonstance. On aurait, à la limite, cru à son innocence si la réaction est venue des habitants de Djelfa mais d’une autre dont il est chef suprême cela sent le roussi et corrobore les accusations même venus d’un cacique comme le Colonel et qui; tous un chacun le sait, n’est pas au dessus de tout soupçon.
    on aurait souhaité voir ces « soutiens » se préoccuper du développement de leur région au lieu de venir au secours d’un apparatchik qui s’est , et continue, de se sucrer.

  9. Je me demande pourquoi vous montrez ces deux sales gueules coloniales, sanguinaires arabo-islamo-genocidaires?!

    Et pourquoi un article de presse anegerienne vient polluer Tamurt.info?!

    Au traitre KDS Benallaoua M. de s’expliquer!

  10. azul
    Mas benallaoua ,nous rapportent des informations des terroristes du FLN. c’est un jeu entre le fln et dans le fln,ces gens là font de la politique. le seul but de ces affaires est d’attiré l’attention des lecteurs a leurs ideologie en se cachant soi disant derriere les affaires.
    j’espere que mas benallaoua n’est pas une taupe dans ce site tamurt,non?

    • Salut. Au lieu de donner son avis, vous traiter un journaliste de taupe. drôle de personne vous êtes. Rassurez-vous, je ne suis pas une taupe comme vous le dites ne pas espérer que je le sois, mais vous devez savoir que nous, en tant que journalistes, on rapporte les faits tels qu’ils sont, ni plus, ni moins. Amicallement et fraternellement Benallaoua.

  11. Azul
    Tous de la racaille; la seule solution c’est que les responsables soient élus et du cru, réellement élus. Tout le reste c’est de la foutaise, de la mangérianerie.
    Il n’y a que l’autonomie, à défaut d’indépendance, qui peut rendre un peu de souveraineté au peuple kabyle. Il n’y a que cette solution que nous kabyles puissions reprendre nos droits de choisir, d’élire nos responsables, nos élus, nos mandataires, comme le faisaient nos parents, nos aieux.
    Il est impossible pour nous de respirer sain au milieu de cet élevage d’hyènes.

  12. Quelles sont ces 4 associations?Et puis le chiffre 4 est bien négligeable devant les dizaines ou les centaines d’associations existantes dans la wilaya de vgayet.Y’a anguille sous roche n’est ce pas?
    A bon entendeur salut.

    • depuis quand ses associations de Bjaya prennent le role de la justice.
      Ne vaudrait il pas mieux laisser la justice faire son travail,qu’elle comdamne l’un ou l’autre
      c’est son boulot.
      Ces Mr des associations sont ils parents au Wali, sont ils ses amis ou d’anciennes connaissances
      ou bien alors dans un interval d’une petite année il les a mis dans sa poche
      Je vous salut MM et laisser les gens faire leur travail

  13. Pas de sens a cette intervention des associations probablement commanditee. Qui sont ces gens la pour pouvoir pretendre connaitre la verité sur un responsable a ce niveau de la hierrchie? Et quelle preuve ont ses associations de la non-implication de ce responsable, ou de n’importe qui d’autres?
    Un homme est accusé de corruption, il n appartient qu’a ce dernier de répliquer ou accepter l’accusation. et qu’il ne de cache pas derriere le respect qu’il doit a l’age de son pourfondeur.

  14. LES Bencheriff et les hamous c’est de la race basse , c’est du bas niveau bedouen , laissez les voleurs de race ils ont ça dans le sang , arrêtons d’être des sous hommes des arabes.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici