Les Unionistes ont gagné en déplacement et reprennent la 1ère place – Ils ont failli être lynchés

2

BOUGIE (Tamurt) – Un but de Yacine Amaouche, ex-joueur de la JSM Bougie, de la JS Kabylie et du MSP Batna et enfant de Sidi Aich (Bougie) et un autre de Taouri, un transfuge de l’IRB El Achour ont permis donc aux Rouge et Noir de remporter une victoire, ô combien précieuse.

Cette victoire est précieuse parce que qu’en faveur de ce succès et de la défaite de l’ex-leader, l’ES Ben Aknoun, l’USAO reprend son dû, c’est-à-dire la 1ère place avec 25 points contre 24 pour l’ex-chef de file. Toutefois, les hostilités des fans du Mouloudia de Tuβiret (Bouira) est vraiment désolant. En voyant que leur équipe allait céder les trois points de la rencontre, les fans de Tuβiret ont traité les Amizourois de tous les noms d’oiseaux.

D’ailleurs, les les Unionistes sont sortis avec une heure de retard du stade Bourouba Said où ils étaient réfugiés dans les vestiaires de peur d’être lynchés. C’est le président du club lui-même qui nous a informé par téléphone, hier samedi à 19 h 35’. Il nous dira à cet effet : « Notre victoire est méritée et ne souffre d’aucune contestation. Nous avons pris les trois points qui nous permettent de nous réinstaller dans la place de leader, mais nous avons été malmenés par les responsables du club local. Nous nous sommes restés dans les vestiaires pendant plus d’une heure, de peur de représailles. Je vous informe que certains de nos dirigeants ont été insultés et traités de tous les noms. C’est dommage et je dirais que ce n’est pas comme ça que le football avancera ».

2 COMMENTAIRES

  1. Azul
    Il est de notoriété publique que le pouvoir algérien flatte les bas instincts at autres germes de divisions et de haine entre algériens. Hélas, l’indégence culturelle, intellectuelle que ce même pouvoir a semé favorise ce climat délétère.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici