Protestations à Bougie – Blocage de la RN9 et fermeture du siège de l’APC d’Amizour

3

Les coupures de routes et la fermeture des sièges des institutions publiques ont repris ces derniers jours à Bougie et tendent à se multiplier. Les autorités pour leurs part semblent dépassées par ces protestations tous azimuts, ultime recours des populations dont le cadre de vie se dégrade de jour en jour.

Ce dimanche matin, ce sont les habitants de la cité Tassift, dans la commune de Tichy, qui ont procédé à la fermeture de la RN9 reliant le chef lieu de Bougie à Setif et Jijel, pour attirer l’attention des autorités sur l’état de dégradation des axe menant à leur cité. Un problème qui dure depuis longtemps, mais qui n’a pas fait réagir les responsables concernés pour procéder aux aménagements urbains nécessaires, malgré les multiples protestations des habitants par le passé.

Ce blocage de route a par ailleurs pris fin avant midi, suite à la promesse faite par les responsables de l’APC de Tichy, selon laquelle, l’entame des travaux de revêtement se fera demain.

A Amizour, ce sont les habitants des quartiers, el hamma, oumraw et aregrag qui ont procédé à la fermeture du siège de l’Apc pour protester contre la dégradation du cadre de vie. L’assainissement, l’aménagement urbain, le branchement au réseau de gaz naturel, l’eau, la construction d’un centre de santé et d’un CEM, figurent parmi les principales revendications de ces habitants.

3 COMMENTAIRES

  1. Le blocage des routes est une arme de frustrés et de gens cherchant la facilité ! Je m’élève encore une fois contre cette pratique de bandits que rien ne peut justifier ! Prendre en otage les usagers de la route, pendant quatre, cinq ou six heures, comme dernièrement dans les environs de Draa ben Khedda , est simplement criminel ! Je commence d’ailleurs à penser que derrière ces actions de blocage de routes, la main du pouvoir est évidente, pour empêcher des actions citoyennes, responsables, qui pourraient ébranler ce pouvoir criminel et mafieux !!

    • Tout à fait Mr Axel; je suis de votre avis! Je n’imagine pas la colére des pauvres gens qui doivent rejoindre leur lieu de travail, ni celle de quelqu’un qui rate un rdv chez son médecin… Que penser d’une urgence médicale et des retombées économiques désastreuses pour la Kabylie? Et la liste est longue! L’ombre du pouvoir maffieux plane une énième fois pour diviser le peuple kabyle. Au lieu de conjuguer nos efforts pour sortir la Kabylie du marasme et l’arracher des serres qui l’etouffent, des gens s’investissent dans des actions futiles et stériles.

      • Azul Cape Codder : Azul ! Pour avoir vécu par deux fois une action pareille, je peux témoigner que des actions pareilles sont aussi injustes que néfastes pour cette société kabyle; déjà bien mal en point ! Bloquer une route, c’est jouer avec la santé des gens(RDV médicaux ratés), c’est empecher des personnes de voyager à l’étranger notemment; c’est des femmes clouées dans des véhicules qui ne pouvaient même pas se soulager; pendant six heures(cas du blocage de Draa Ben Kheda) !! Ce qui est remaquable, c’est qu’ après six heures d’attente interminable, des forces anti émeutes se ramènent enfin et aprés un face à face théâtral d’une demi heure, les manifestants comme par enchantement sont ramenés à de meilleurs sentiments, tout cela pour une histoire de gaz de ville qui doit alimenter un quartier hors de la ville, alors que des sous préféctures, en entier n’ont en pas encore .

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici