La JSK passe, la JSMB et le MOB éliminés

3

KABYLIE (Tamurt) – Une équipe de Hassasna qui a crée l’une des sensations de ce tour en éliminant le club phare de la vallée de la Soummam, la JSM Bougie ,en l’occurrence. Malgré l’armada de joueurs chevronnés de la JSMB tels que Zafour Brahim, Maiza Adel, Gasmi Ahmed et Djabaret Yacine pour ne citer que ceux-là, la défense bougiote n’a pas résister face aux attaques du club du championnat amateur.

De son coté le Mouloudia de Bougie (Bejaia) et dans l’un des matches chocs de ce tour, a tenu la dragée haute aux Chnaouas du Mouloudia d’Alger. La rencontre s’est achevée sur le score d’un but partout dans son temps réglementaire. Bien que le MOB ait ouvert, le premier, la marque lors des prolongations par l’entremise de Yaya Faouzi, qui a exploité comme il faut un centre de son coéquipier Akrour Djabar et trompé la vigilance du chevronné gradien, Faouzi Chaouchi, les Algérois ont réussi à niveler la marque à la 64’. Ce dernier but des Chnaouas était l’œuvre de Besseghir qui exploita un corner botté par Koudri.

Les 30’ de la prolongation n’ont rien donné et c’est aux tirs aux buts que le MOB a fléchi, avec deux tirs réussis contre quatre pour les Chnaouas. Du coté du MOB, c’est Klehnmer et Ousmail qui ont raté leurs tirs. Le MOB quitte ainsi les 1/32ème de finale, tout comme son frère-ennemi, la JSMB.

3 COMMENTAIRES

  1. Allons mes frères, moi je suis déçu pour la JSMB et le MOB qui sont sortis de la coupe. Mais la JSK n’est pas celle d’autrefois. Elle est composée de joueurs arabophones qui ne regardent que leur poche se remplir d’argent. Ils viennent même draguer nos soeurs et repartent en laissant derrière des femmes enceintes. Voila le mouvement de l’autonomie des Rkhas pas de la Kabylie. Dommage

  2. En regardant cette photo de l’equipe de la JSK, je suis decu. DES barbus islamistes parmi Les joueurs et j’ai aucune symapathie en vers cette equipe. Moi qui ne ratait pas Les matchs de la JSk

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici